Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

dissolution du directoire du club par le conseil d’administration

Chérif Mellal, nouveau président de la JSK

©D. R.

Décidément, la JSK n’a pas terminé avec ses soubresauts et ses changements dans la gestion du club. Et pour cause, après le retrait de l’ancien président Mohand Chérif Hannachi et le passage éphémère de Hamid Sadmi qui a démissionné en octobre dernier, c’est au tour du directoire composé de Lakhdar Madjène, Saïd Zouaoui et Azzedine Aït-Djoudi d’être poussé vers la porte de sortie. Il est vrai que les dissensions constatées ces derniers jours au sein du directoire et surtout la démission surprise d’Aït-Djoudi, en début de semaine, auront grandement fragilisé le directoire et cela a donné lieu à des négociations de coulisses de tous bords pour destituer le directoire présidé par Madjène et ouvrir la voie royale à un nouvel investisseur, en l’occurrence Chérif Mellal, un homme d’affaires installé en Allemagne qui a présenté un premier chèque de garantie de 10 milliards de centimes pour payer les arriérés des joueurs et apurer les dettes du club tout en promettant un plan de redressement de la situation du club kabyle à court et moyen terme.
Après une réunion d’urgence organisée hier dans matinée, où les membres du conseil de surveillance ont demandé des comptes au directoire et ont rejeté le bilan de ces deux derniers mois de gestion, le conseil d’administration s’est donc réuni dans l’après-midi, en présence de Rachid Azouaou, Mohand-Chérif Hannachi, Malik Azlef, Azzedine Mellal, Rachid Kana, en tant qu’actionnaires du club, et de Mami Zeghdoud et Hanine Meftah, comme représentants du conseil de surveillance, à l’effet de prononcer, sans surprise et à l’unanimité, la dissolution du directoire et du conseil de surveillance dont le sort était scellé, en fait, depuis quelques jours déjà.
Il faut bien admettre qu’après la démission d’Aït-Djoudi qui était en disgrâce avec le tandem Madjène-Zouaoui, ce fut au tour du président Madjène de jeter l’éponge, hier matin, face à la grosse pression qui pesait sur ses épaules. “Après mûre réflexion, j’ai décidé de déposer ma démission car il n’est pas dans l’intérêt de notre grand club et de notre chère région de déclencher un bras de fer entre nous et le moment n’est pas du tout propice pour créer un conflit entre les enfants de notre région”, a déclaré, hier matin, Madjène tout en ajoutant que “nous tenons à remercier tous ceux qui nous ont aidés et soutenus et j’appelle à la sagesse de tous pour que la grande famille de la JSK soit unie dans ces moments difficiles”.
De son côté, Malik Azlef, membre du conseil d’administration et ex-président du conseil de surveillance, a déclaré que “Madjène et Zouaoui sont des chefs d’entreprise qui ont eu le courage de prendre les destinées de la JSK durant ces deux derniers mois et ils ont fait tout leur possible pour redresser la situation. Je tiens à préciser que, contrairement à ce qui s’est dit ici et là, ils n’ont jamais contracté le moindre prêt bancaire ni hypothéqué le bus du club mais il faut admettre que la JSK a besoin de beaucoup d’argent à l’heure actuelle et le conseil d’administration a décidé de mettre fin à leur mission pour donner la chance à d’autres investisseurs à l’exemple de Chérif Mellal qui s’est proposé pour prendre les rênes du club”. Ceci dit, un autre actionnaire, Nassim Benabderahmane, a été désigné comme DG intérimaire de la JSK pour une période de quinze jours, soit jusqu’au 25 janvier, pour gérer les affaires courantes du club et préparer l’AG ordinaire du club afin d’entériner la candidature de Chérif Mellal à la présidence du club.   
Enfin, nous avons pu quand même joindre Chérif Mellal qui n’était pas présent à cette AG extraordinaire mais qui a tenu à nous déclarer que “je suis honoré de toute la confiance placée en moi par les actionnaires de la JSK et je promets un grand plan de redressement et un nouveau staff technique pour remettre le club sur orbite car j’ai les moyens de ma politique et je vais prouver dans les jours à venir que je suis capable de redonner à la JSK son lustre d’antan. A ce titre, je vous informe que Noureddine Saâdi sera le nouvel entraîneur de l’équipe, Ali Fergani s’occupera de l’académie de la JSK, Youcef Yousfi de la formation et Miloud Iboud sera mon proche collaborateur. Je vais tenter de convaincre Moussa Saïb pour occuper le poste de manager de l’équipe”.

Mohamed HAOUCHINE


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER