Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Karate-Do

Des athlètes dénoncent...

Leur vidéo postée sur les différents réseaux sociaux, avant-hier, a fait le buzz sur la Toile et les différents organes médiatiques. En effet, les trois athlètes de la sélection nationale féminine de karaté-do ont dénoncé ouvertement le comportement de la Fédération algérienne de karaté suite à leur expulsion du championnat d’Afrique.
Les Selma Bedja, Kamilia Hadj Said et Yasmine Mouloud, 5 fois championnes d’Afrique sont étonnées de voir leurs noms absents du prochain tournoi continental par équipe : “Notre message est adressé à la tutelle et à tout le peuple algérien pour les informer que nous sommes privées de participer et défendre notre titre africain lors du prochain tournoi de la discipline prévu à partir du 31 août au Rwanda, alors que nous sommes 5 fois de suite championnes d’Afrique spécialité kata”, a fait savoir Selma Bedja, avant de céder la parole à sa collègue Kamilia Hadj Said : “Ils ont choisi une équipe B créée depuis un mois seulement avant le tournoi final. C’est inconcevable et injuste du fait qu’il faut passer d’abord par le championnat national pour se qualifier en championnat d’Afrique. Nous nous sommes interrogées sur la question, mais personne ne voulait nous donner des explications. Nous ne sommes pas contre la relève, ni l’émergence des autres athlètes, au contraire, nous sommes disposées à les aider, mais pas au détriment de notre droit. Notre seul objectif est de défendre notre titre africain et honorer l’emblème national, notre but est de gagner aussi des points pour les prochains Jeux olympiques”, ont-elles indiqué. De son côté, la FAK n’a pas tardé à répliquer par un communiqué pour expliquer la situation : “La Fédération algérienne de karate-do confirme son soutien à la DTN et ses compétences à sélectionner les athlètes qui représenteront l’Algérie lors des manifestations et tournois internationaux, selon les compétences et les résultats enregistrés sans pour autant se mêler et s’immiscer dans son travail. La fédération reste à l’écoute des doléances des athlètes et entraîneurs de l’élite sans la moindre exclusion”.
La FAK a également confirmé la participation de l’Algérie lors du prochain championnat d’Afrique avec les meilleurs de ses athlètes en kumité et kata pour assurer une bonne représentation, affirme la FAK.

Ahmed Ifticen


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER