Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

MCA : les dirigeants doivent y mettre un terme

Des cercles veulent pousser Casoni vers la sortie

La pression grandit au sein du Mouloudia d’Alger. L’équipe algéroise, dont la direction a énormément investi durant cet été, n’arrive plus à décoller. Pour certains, c’est très logique du fait que les responsables du vieux club algérois étaient beaucoup plus préoccupés par le “pousse-toi que je m’y mette”, ce qui s’est répercuté négativement sur la préparation de la nouvelle équipe sur tous les plans. L’équipe a repris le travail très tardivement, a effectué un stage à l’étranger “pour la forme”, le recrutement a été opéré sans études, un entraîneur recruté moins de deux semaines avant l’entame de la saison… Autant d’ingrédients qui prédisent un mauvaise passe de l’équipe durant le début de l’exercice. D’ailleurs, les résultats plaident pour cette thèse puisque le MCA n’arrive plus à gagner, et lorsqu’il le fait, c’est de manière laborieuse. C’était notamment le cas face à l’US Biskra en championnat et au Club Africain en compétition africaine. Le vieux club algérois déçoit en ce début de saison et certains veulent faire endosser la responsabilité à l’entraîneur Bernard Casoni. Est-il réellement le seul responsable de cette situation délétère ?
Certes, il a fait des choix discutables, mais il travaille avec les moyens du bord. Il est arrivé en trouvant un effectif déjà en place, en pleine préparation estivale et le programme de la saison a été tout bonnement chamboulé en raison d’un manque de vision dans la mise en place de la stratégie de travail. L’équipe n’a disputé presque aucun match amical durant la préparation estivale. Cela a poussé le coach à faire de ce début de saison et de ses matches officiels une sorte de suite de la préparation. D’ailleurs, durant toutes les rencontres disputées par le MCA en ce début de saison, il opérait au moins trois, quatre, voire cinq changements dans le onze de départ. Casoni n’arrive pas à trouver le groupe idéal pour jouer les matches officiels.
Le Mouloudia ne parvient même pas à gagner contre une équipe de l’Olympique de Médéa, loin de rivaliser sur tous les plans. Mais la question qui reste posée est la suivante : où étaient les dirigeants du MCA lors de ce match face à l’OM ?
Pour la première sortie des Vert et Rouge devant leur public cette saison, il aurait été judicieux de voir les responsables du club près de leur entraîneur durant cette période délicate. Casoni sera confronté à une énorme pression lors des prochains jours, surtout qu’un autre faux pas précipiterait son départ. Les supporters du Mouloudia n’ont épargné personne à la fin de la rencontre de mardi face aux Médéens. Cela exerce une grosse pression sur tout le monde avant le derby face à l’USM Alger, qui aura lieu dans une dizaine de jours. Le match que les Mouloudéens ne doivent pas perdre au risque de voir tout le monde sur la sellette.


Malik A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER