Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Coupe de la CAF : AS Maniema 2 - USMA 2

Des erreurs “impardonnables” privent les Usmistes de la victoire

L’USM Alger peut nourrir beaucoup de regrets pour avoir laissé filer une victoire certaine hier à l’occasion des seizièmes de finale aller de la Coupe de la CAF. Les protégés de Hamdi auraient pu revenir avec les trois points n’étaient les erreurs défensives impardonnables à ce stade
de la compétition même si les conditions climatiques avec une chaleur suffocante compliquaient la mission des Usmistes (la partie a été interrompue en seconde période pour permettre aux joueurs de s’hydrater).
L’USM Alger se contente d’un nul (2-2) devant Maniema, loin d’être un foudre de guerre. Ceci dit, ce score reste tout de même un bon résultat pour les Usmistes qui devront assurer au match retour prévu le 16 mars prochain. Pourtant, le match débute à l’avantage des Algériens. La partie débute à cent à l’heure avec une domination des Usmistes.
Ces derniers vont se ruer vers l’attaque en vue de trouver la faille. Les Rouge et Noir ne vont pas tarder à annoncer la couleur par l’entremise de Darfalou. Ce dernier, face à face avec le gardien de Maniema, rate une occasion en or d’ouvrir le score. Ce n’était que partie remise puisqu’à la 20’, Ardji dans une position idéale envoie le cuir hors de portée du gardien. Galvanisés par cette réalisation, les Algérois vont continuer à dominer les débats. L’équipe de Kindou va éprouver les pires difficultés à trouver des solutions.
Complètement déboussolée, l’équipe de Maniema laisse l’initiative du jeu à l’USM Alger qui logiquement parviendra à doubler la mise par l’entremise de Darfalou. Le meilleur attaquant des Rouge et Noir ne va pas manquer cette fois-ci son duel avec le gardien adverse.
Piqués au vif, les locaux vont tenter quelques incursions mai sans
pour autant inquiéter la citadelle usmiste. Il aura fallu attendre les dernières minutes pour voir Maniema réduire le score suite  à une erreur de la défense algéroise qui a laissé Manozoka seul devant Zemmamouche.
En seconde période, l’AS Maniema revient sur le terrain avec la ferme ambition d’arracher l’égalisation. Les Usmistes semblaient d’ores et déjà cuits physiquement. Ils avaient du mal à mettre du rythme ou  à construire des attaques. La chaleur a eu raison d’eux.
Ce qui a quelque peu facilité la tâche à Maniema qui parviendra à égaliser par l’entremise de Amongou (48’).
Ce dernier profite du flottement de la défense algéroise pour mettre le ballon au fond des filets de Zemmamouche. Ce dernier va s’interposer avec brio à plusieurs reprises face aux attaquants de l’AS Maniema comme ce fut le cas à la (68’), (70’) ou encore la transversale qui sauve l’USMA d’un troisième but (73’). Le reste des débats n’apportera aucun changement au tableau d’affichage.

Nazim T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER