Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 153 nouveaux cas, 104 guérisons et 3 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Mise à disposition par l’OCO des infrastructures du 5-Juillet au profit du MCA

Des points à éclaircir

© D.R

Si la question de la domiciliation des matches de l’EN a été résolue, le problème des matches interclubs africains et arabes et des derbies algérois reste entier. 

Dans notre édition de samedi, nous rapportions que la direction de l’Office du complexe olympique (OCO) Mohamed-Boudiaf d’Alger et celle du MC Alger ont signé une “lettre d’intention” en vue d’“étudier et finaliser” les conditions de mise à disposition des infrastructures du stade du 5-Juillet au profit du club algérois. “Le président du conseil d’administration de la SSPA/MCA, Abdennacer Almas, et le directeur général de l’OCO, Mohamed Bekhti, ont procédé, jeudi 16 janvier, à la signature d’une lettre d’intention consacrant la volonté des deux parties d’étudier et de finaliser les conditions de mise à disposition par l’OCO des infrastructures du complexe du 5-Juillet au profit du MCA”, a indiqué le Doyen dans un communiqué, sans dévoiler plus de détails sur cet accord.

Il s’avère finalement que le MCA bénéficiera de l’hôtel du 5-Juillet, des terrains d’entraînement et, bien sûr, du terrain où l’équipe sera domiciliée pour le reste de la saison, sachant toutefois que le stade rouvrira ses portes à la mi-février. Le coût de cette location s’élèverait à 30 milliards par an. Si le problème de la domiciliation des matches de l’équipe nationale ne se pose pas visiblement, puisque la direction de l’OCO a inclus dans l’accord la liberté de l’EN de disposer du terrain quand elle le veut sans aucune contrepartie financière, le problème des matches africains interclubs et des derbies algérois reste entier.

La Coupe arabe des clubs aussi. Le fait que deux stades d’Alger, le 20-Août et Bologhine, ne soient pas homologués par la CAF oblige les clubs algérois à être domiciliés au stade du 5-Juillet (une fois cette infrastructure opérationnelle), et cela pose problème. Les clubs concernés sont, le cas échéant, obligés d’avoir l’accord du MCA pour programmer leurs rencontres internationales, avec une contrepartie financière à négocier. En outre, désormais, la LFP n’a plus latitude d’organiser les derbies au stade du 5-Juillet. Même en cas d’insécurité à Alger, elle ne pourra pas le faire sans l’accord du propriétaire du bail. À ce titre, il est bon de savoir si la FAF a été consultée dans les discussions entre les parties concernées.

Il faut rappeler à ce titre que des problèmes similaires se sont posés au stade de Bologhine avec le locataire, l’USM Alger en l’occurrence, qui a déjà refusé des domiciliations de matches et des séances d’entraînement dans cette enceinte. En attendant l’achèvement des travaux dans les deux stades de Baraki et de Douéra, ce qui allégera le fardeau sur le 5-Juillet, il est important de réfléchir à deux fois à cette question de mise à la disposition du MCA du complexe Mohamed-Boudiaf avant la signature de l’accord final.

 

 

 

 


SAMIR LAMARI 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER