Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

JS Kabylie

Djahnit : “J’ai toujours adhéré au projet de Mellal”

© D.R

Près d’une trentaine d’années après avoir quitté la JS Kabylie, l’ex-attaquant international des années 1990, Abderazak Djahnit, revient par la grande porte pour servir son club de toujours, mais cette fois-ci comme encadreur technique des jeunes. 

En fait, si le président de la JSK l’a officiellement installé avant-hier matin comme manager général des catégories jeunes, il faut bien admettre que ce ne fut pas une surprise dans la mesure où ces deux dernières années on a souvent vu Djahnit assister aux matchs de la JSK au stade du 1er-Novembre, et ce, depuis l’intronisation de Chérif Mellal à la tête du club. 
“C’est vrai que depuis mon retour du Canada, où j’ai vécu quelques années, j’ai pris beaucoup de plaisir à revenir au stade du 1er-Novembre et à retremper dans l’ambiance chaleureuse de la JSK, tout cela parce que je partage les mêmes idées que Mellal et j’ai aussitôt adhéré à son projet de restructuration et de relance du club qui n’a pas tardé à donner ses fruits, puisque les Canaris ont vite retrouvé les hautes cimes du football algérien, et le grand public est revenu en masse au stade alors que le club pataugeait auparavant dans les bas-fonds de la Ligue 1 et a même failli rétrograder en Ligue 2 à plusieurs reprises, ce qui aurait constitué un véritable drame pour ce club mythique si cher à des millions de Kabyles”, nous a déclaré hier Abderazak Djahnit que nous avons pu joindre au téléphone. Il est vrai que celui qu’on surnommait “Valdano” dans les années 1990, avec sa longue crinière au vent et son style chaloupé et teinté d’une efficacité haut de gamme face au but, peut apporter sa grande expérience du football de haut niveau, lui qui peut se targuer d’un palmarès éloquent avec deux titres de champion d’Algérie en 1989 et 1990, deux Coupes d’Algérie en 1992 et 1995 et une Coupe d’Afrique des clubs champions au détriment des Zambiens du N’Kana Red Devils en 1990, tout en ayant collectionné 6 sélections en équipe nationale de 1989 à 1991 avec une belle consécration lors de la CAN 1990 d’Alger aux dépens du Nigeria. Mieux encore, Djahnit a porté les couleurs de plusieurs clubs étrangers tels que l’Étoile du Sahel en Tunisie, le RC Harelbeke en Belgique et le FK Pribram de Tchéquie qui avait fusionné à l’époque avec le prestigieux Dukla de Prague dans les années 1990, ce qui fait que l’ancien attaquant kabyle a acquis une bonne expérience dans le football professionnel. “Effectivement, c’est cette longue expérience que je veux mettre au service de mon club de toujours, la JSK, à qui je dois beaucoup dans ma carrière footballistique et qui mérite toute ma considération, surtout que le club recèle une bonne pépinière de jeunes talents qu’il va falloir accompagner tel qu’il se doit dans leur parcours prometteur, tout en accordant un grand intérêt à la prospection des jeunes pépites qui foisonnent en Kabylie”, nous dira encore Djahnit qui se déclare prêt à collaborer étroitement avec le DTS des jeunes catégories, Mohamed Younsi, le directeur de la formation, le Français Guillaume Mulak, et l’entraîneur en chef de l’équipe pro, le Tunisien Yamen Zelfani avec lequel il a eu hier un long entretien téléphonique. 

Mohamed Haouchine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER