Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Sports

Croatie-Angleterre ce soir à 19h

Duel de titans

La deuxième demi-finale du Mondial russe constitue probablement la plus grande surprise de la compétition. Mais le parcours des deux formations contredit cet argument. La Croatie et l’Angleterre n’ont pas usurpé leur présence dans le dernier carré. Avec leur milieu de terrain royal composé de Modric, Rakitic et Perisic, les Croates ont tout simplement surclassé le groupe de la mort, composé du Nigeria, de l’Argentine et de l’Islande. Certes lors des deux matches suivants, ils ont quelque peu peiné devant le Danemark puis la Russie en ne se qualifiant qu’à la séance des tirs au but, mais cela n’enlève rien à la performance historique qui fait des Croates les premiers à accéder au dernier carré en enchaînant deux qualifications dans ces conditions.
Reste à savoir si cela ne risque pas de jouer un mauvais tour aux Croates sur le plan physique ? La Croatie championne du monde ? Il est certain que ce ne serait pas une surprise. Pour sa cinquième participation à un Mondial, l’équipe au damier rouge et blanc égale la performance de l’édition de 1998, organisée par la France. Après avoir terminé le Mondial-1998 sur le podium (3e éliminée par la France en demi-finale, futur vainqueur), Luka Modric, Ivan Rakitic, Ivan Perisic et Mario Mandzukic veulent faire mieux que la génération extraordinaire de Davor Suker, Zvonimir Boban, Dario Simic… ou encore Slaven Bilic.
L’actuel groupe ne manque pas de talent et il semble plus solide et ne pas manquer d’expérience. Les Croates n’ont plus le statut d’outsider. Mais pour parvenir en finale, la Croatie aura sur son chemin l'Angleterre qui renaît de ses cendres. Les Champions du monde 1966 Gordon Banks, Jack Charlton, Bobby Moore… et Roger Hunt sont ressuscités grâce à une jeune génération emmenée par Gareth Southgate. Les Three Lions n'avaient disputé avant qu'une seule autre demi-finale depuis l’historique sacre de 1966, c’était en 1990 face à la même RFA. Contrairement aux précédentes éditions, les Anglais ont repris leurs habitudes et s’imposent avec leurs moyens. L’équipe ne possède ni Neymar, Modric, De Bruyne, Hazard ou encore Mbappé pour baser son jeu sur des individualités. Le groupe fait la force de l’équipe de Southgate en évoluant avec un jeu direct, propre au football anglais. Les spécialistes ont attendu Delli Alli, révélé en 2015 alors qu’il n’avait que 19 ans, mais ce dernier n’est pas celui qui porte l’équipe dans ce Mondial. L’Angleterre puise sa force dans le groupe et la jeunesse.
Maintenant qu’elle est parvenue à décrocher une place dans le dernier carré, l'Angleterre aura l’occasion de poursuivre son chemin surtout que le calendrier lui a offert l’adversaire le plus abordable. C’est mieux que la France ou la Belgique. Cependant, il est clair que la Croatie, même si elle a eu quelques soucis lors des deux derniers matches, ne sera ni la Tunisie, le Panama ou la Colombie, encore moins la Suède.
L’Angleterre a retrouvé son football, elle n’aura rien à perdre.


M. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER