Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Le mco à trois jours du derby face à l’USMBA

Entre appréhensions et scepticisme ambiant


Alors que les joueurs devaient reprendre hier après-midi l’entraînement collectif, les supporters du Mouloudia attendent ce premier match de la saison avec autant de curiosité que d’appréhensions. Il n’y pas un seul jour qui passe et qui rapproche le public mouloudéen de ces retrouvailles avec son équipe de cœur sans que les traditionnelles questions sur le niveau des recrues et les choix de l’entraîneur ne fassent débat. 

Le changement de patron, de direction, d’administration, de staff technique et d’une bonne partie du vestiaire a, ainsi, redonné un tout nouveau visage au MCO, cuvée 2019-2020 par rapport à la formation qui avait tant souffert pour assurer sa pérennité parmi l’élite, la saison dernière. Le retour de Si Tahar Cherif El-Ouazzani aux affaires technique du club d’El-Hamri rassure les supporters autant que la vacance de poste de président de la SSPA-MCO les inquiète. Le renouvellement de l’effectif interloque le public oranais aussi bien qu’il rassure peu les plus ambitieux. 
L’emprisonnement des leaders des deux groupes d’Ultras les plus influents, à savoir les URC et les ULR, inquiète tout autant le service d’ordre par rapport à une éventuelle réaction populaire, samedi soir, qu’il laisse présager un manque d’ambiance criant dans les gradins du stade Ahmed-Zabana. Enfin, l’absence d’un objectif clair, si ce n’est d’assurer le maintien le plus tôt possible, ne rassure pas vraiment l’écrasante majorité des habitués des travées du temple d’El-Hamri, notamment à l’approche du grand derby de l’Ouest face à l’USM Bel-Abbès. “Je comprends les sentiments mitigés des supporters. Je sais qu’ils auraient voulu voir des noms bien ronflants signer d’ici à l’intersaison. Moi aussi, j’aurai voulu que cela arrive. Malheureusement, les moyens nous ont fait défaut. 
Malgré cela, nous avons réussi à monter un effectif assez équilibré qui fera, toutefois, parler de lui. Tout cela avec à peine 5 milliards de centimes. 
Que ces supporters nous soient fidèles et restent derrière nous, et nous ferons le maximum pour leur offrir une première victoire, samedi soir”, commentait à propos de ce scepticisme ambiant, le revenant patron du club, Cherif El-Ouazzani.


Rachid Belarbi



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER