Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

La grande famille du MCO se mobilise

“Fréha mérite, au moins, ça…’’

Les anciennes gloires du Mouloudia ont décidé de s’unir pour faire avancer leur requête consistant à baptiser le nouveau stade d’Oran du nom d’une légende du club, le regretté Abdelkader Fréha.
Toutes générations confondues, ceux qui ont marqué l’histoire mouloudéenne se réuniront autour d’un dîner, ce soir au restaurant El-Firdaous, sur une initiative de Hamid Bentria, pour un double objectif : rendre hommage à ceux qui ont écrit les plus belles pages du club et exhorter, d’une manière officielle, les autorités à répondre favorablement au souhait de toute une ville. Meguenine, Beddiar, H’mida, Bouhadji, Nehari, Ounès, Kechra, Belkedrouci, Chaïb, Chergui, Medjahed, Belloumi, Bensaoula, Drid, Tasfaout, Benmimoun, Belabbès, Sbaâ, Sebbah, Meçabih, Daoud Sofiane, Kechamli et Daoud Bouabdalla, sont entre autres les noms bien connus de l’histoire mouloudéenne. Soit quatre générations de figures emblématiques du club, des années 1960 aux années 2000, en passant par ceux qui ont remporté la première coupe d’Algérie en 1975 et les artistes des années 1980. Seront également présents à cette cérémonie des représentants des autorités locales qui, en l’absence du wali Mouloud Cherifi, en congé à l’étranger, prendront acte de la démarche de la famille mouloudéenne de vouloir honorer à titre posthume leur ancien compagnon de route et idole intemporelle, Abdelkader Fréha dit “Biqa’’ pour que le nouveau stade de Bir El-Djir porte son nom. Soulignons, du reste, que Djebbari Youssef, Tayeb Mehiaoui, Larbi Abdelilah et Belhadj Ahmed, soit les quatre derniers présidents du Mouloudia d’Oran ont, eux aussi, été invités par les organisateurs.

Rachid BELARBI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER