Scroll To Top

Sport / Sports

CSC-CAB en amical ce Samedi

Gomez sommé de rectifier le tir

Le CSC croisera le fer aujourd’hui à partir de 19h avec le CA Batna dans une joute amicale certes mais très importante pour l’entraîneur Gomez, plus que jamais sous les feux des critiques de la part des supporters de même que des responsables du club. En effet, le coach franco-portugais est plus que jamais menacé de limogeage par le propriétaire du club, en l’occurrence l’entreprise pétrolière actionnaire majoritaire du club ENTP, qui n’a vraiment pas apprécié le mauvais départ de l’équipe au vu des “énormes” efforts financiers consentis qui ne ce sont pas traduits sur le terrain.
Après trois stages de préparation et un recrutement de choix, le semi-échec à domicile face à l’ESS avais été plus ou moins “accepté”, mais la défaite face à la JS Saoura a été vivement critiquée, voire pas du tout acceptée, car, bien plus que le résultat, c’est la manière de jouer de l’équipe et surtout le mode de gestion du groupe qui a vexé les responsables de l’ENTP. Ces derniers ont clairement demandé des comptes au coach sur l’entame de la saison ratée, tout en lui reprochant la débandade qui sévit dans le groupe qui s’est traduite lors de la reprise des entraînements où pas moins de 13 joueurs étaient aux abonnés absents, une absence qui s’est prolongée le lendemain, c’est-à-dire jeudi, chose inadmissible pour les dirigeants qui ont sévèrement “sermonné” le coach, tandis que les supporters présents aux entraînements ne décolèrent toujours pas à l’encontre de leur équipe et ne sont pas allés de main morte en fustigeant surtout l’entraîneur qu’ils ont sommé de plier bagage. Les responsables du club ont par ailleurs décidé d’infliger une amende de 20 millions de centimes aux joueurs retardataires, comme cela est stipulé dans le règlement intérieur pour chaque séance d’entraînement ratée, tout en demandant à Gomez de présenter une bien meilleure copie lors de la prochaine rencontre de championnat face au MOB, d’où l’importance de cette rencontre amicale face au CAB où le coach va essayer de rectifier le tir et de trouver des solutions tant offensives que défensives afin de faire baisser la tension.
D’autre part et d’après nos sources, les proprios planchent déjà sur une solution de rechange au staff et veulent s’attacher un entraîneur de gros calibre, capable d’instaurer une certaine discipline mais aussi donner un nouvel élan à l’équipe. D’après nos sources, plusieurs noms sont avancés, à l'instar de Amrouche, l’ex-entraîneur de l’USMA, qui revient avec insistance, ainsi que d’autres coachs, à l’instar de Lemerre et son adjoint Djeddi.
À noter que l’entraîneur des gardiens de but, le Camerounais Hamagouda, ramené par Gomez, est rentré chez lui définitivement, vu que son diplôme d’entraîneur n’a pas été homologué par les instances fédérales.

Adlene R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER