Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

JSK

Hamroune : “Notre public mérite tout le bonheur du monde”

© Archives Libeté

Dans l’euphorie de cette soirée mémorable au stade du 1er-Novembre, l’attaquant kabyle était sollicité par toute une nuée de journalistes.

En débarquant l’été dernier à Tizi Ouzou, en provenance du championnat amateurs de France, l’attaquant Rezki Hamroune était heureux et surtout très fier de porter les couleurs de la JS Kabylie, son club d’enfance qu’il a toujours porté dans son cœur, comme tous les petits gamins de Kabylie. Originaire d’Ihitoussène, le même village d’où est natif l’entraîneur de football bien connu Nordine Saadi, dans la commune de Bouzeguène, Arezki Hamroune a un tempérament de feu qui lui permet de se transcender à chaque match, comme ce fut d’ailleurs le cas, jeudi passé face au leader, l’USM Alger, où il a brillé de mille feux en pesant énormément sur la défense algéroise pour se permettre finalement le luxe d’inscrire magistralement le but de la victoire au prix d’un coup franc à la Platini qui mit à genoux le leader usmiste à la 68’. Et dans l’euphorie de cette soirée mémorable au stade du 1er-Novembre, l’attaquant kabyle était sollicité par toute une nuée de journalistes. “Je suis heureux, je suis aux anges après cette précieuse victoire obtenue face au leader, et si j’ai pris beaucoup de plaisir à marquer le but de la victoire, il faut bien convenir que tous les joueurs ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour bien négocier ce big-match et offrir une belle victoire à ce merveilleux public qui mérite tout le bonheur du monde”, dira à chaud le buteur de la soirée. “Sincèrement, on n’avait pas le droit de décevoir un tel public qui est venu en masse pour porter à bras-le-corps son équipe favorite durant les 90’, ce qui a nous a gonflés à bloc pour aller chercher cette belle victoire et prouver par là-même que la JSK n’est pas près de baisser les bras et croit fermement que le titre est encore jouable”, dira encore l’avant-centre de la JSK, qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Après avoir évolué au sein de l’académie de la FAF puis au NAHD et à la JSM Béjaïa, Hamroune a tenté une carrière professionnelle au sein du club de Dijon en Ligue 2 française et il a même failli signer au MCA avant d’opter pour l’ASC Saint-Apollinaire, club amateur évoluant en Régional 1 française, équivalant à la 5e division dans l’Hexagone, avant de venir relancer sa carrière en Algérie sous les couleurs de la JS Kabylie. Il faut dire que Hamroune a un bel avenir professionnel du fait qu’il a du talent et qu’il est encore jeune, car tout juste âgé de 23 ans puisqu’il est né le 13 juin 1996 à Tizi Ouzou. “Je sais que je suis encore jeune, le meilleur est certainement à venir, mais ce qui m’importe actuellement, c’est de donner le meilleur de moi-même pour permettre à la JSK de terminer la saison en beauté, surtout que tous mes coéquipiers sont plus que jamais déterminés à jouer leur va-tout durant ces deux derniers matchs de la saison pour tenter d’arracher le titre ou à défaut de décrocher cette seconde place du championnat qui permettra à la JSK de renouer avec la Ligue des champions africaine dès la saison prochaine.” 


Mohamed HAOUCHINE



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER