Scroll To Top
FLASH
  • La demande de remise en liberté provisoire de Louisa Hanoune rejetée par le tribunal militaire de Blida.

Sport / Sports

La direction du MCO encore une fois à l’amende

Inédite mobilisation pour secourir les supporters blessés

Bien qu’elle complique davantage la situation sportive de l’équipe en bas de classement, la défaite subie face à la JS Kabylie (4-2) est rapidement passée au second plan auprès du public mouloudéen, ébranlé par l’accident de circulation dont a été victime une vingtaine de supporters sur le chemin du retour à Oran.
À l’ère d’internet et des réseaux sociaux, les Oranais suivaient pratiquement en direct les nouvelles émanant de Draâ Ben Khedda où l’autocar transportant ces supporters du MCO s’était renversé pour un bilan d’une quinzaine de blessés, dont deux grièvement. En dépit de l’inquiétude et des craintes, somme toute légitimes, qui accompagnent généralement ce genre de mauvaise nouvelle, les Oranais ont, cela dit, rapidement été soulagés et réconfortés par le grand élan de solidarité des supporters de la JS Kabylie présents sur place ainsi que par la présence immédiate du président Cherif Mellal qui s’est engagé à tout faire pour porter aide et assistance aux blessés. “Ils nous ont pris en charge de la meilleure des façons. On ne les remerciera jamais assez pour tout ce qu’ils ont fait”, témoignaient quelques blessés admis en urgence à l’hôpital de Tizi Ouzou, alors que les autres supporters ont eu droit à un traitement spécial à l’auberge de jeunesse de la cité des Genêts où ils ont été chaleureusement pris en charge.

Alerté, le wali d’Oran, Mouloud Cherifi, dépêcha, de son côté, sur les lieux une délégation composée du directeur de la jeunesse et des sports, de celui de la santé, celui de l’administration générale, du vice-présent de l’APW, du chef de la daïra d’Oran et du secrétaire général de l’APC d’Oran, lesquels ont quitté Oran à 22h pour rallier Tizi Ouzou et veiller à ce que les blessés ne manquent de rien.  “Tout le monde est mobilisé. Même le DJS de Tizi Ouzou et le directeur des transports de la ville sont également à nos côtés. Quatorze blessés viennent d’ailleurs de démarrer en direction d’Oran à bord de l’autocar que nous avons mis gracieusement à leur disposition. Deux autres blessés sont encore hospitalisés ici à Tizi Ouzou où le personnel est aux petits soins avec eux”, rassurait, à ce propos, hier vers 10h30, Badreddine Gharbi, présent sur place. Fidèle à ses habitudes caritatives, le président de l’AS Radieuse, Kada Chafi, accompagné de l’ancien gardien de but du MCO, Nacer Benchiha, ont eux aussi tenu à rallier Tizi Ouzou pour soutenir moralement les supporters blessés. Mais si les autorités locales des villes d’Oran et de Tizi Ouzou, les responsables de la JSK à leur tête le président Mellal, les supporters kabyles et les habitants de Draâ Ben Khedda ont donné à cet élan de solidarité une dimension inédite et tellement significative, la direction du Mouloudia d’Oran s’est, en revanche, encore une fois montrée à son désavantage en étant complètement absente et totalement déconnectée de la cruelle mais si véridique réalité du terrain.
Seul l’avant-centre Rachid Nadji, qui a rendu visite aux blessés, s’est extrait de cette médiocrité qui rendait hier le président Belhadj Ahmed dit Baba et ses proches collaborateurs encore plus impopulaires que jamais aux yeux du public mouloudéen.

 

Rachid BELARBI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER