Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Elle confirme la suspension et lui ajoute deux matchs à huis-clos

La CAF aggrave les sanctions contre l'ESS

Montage Liberte-algerie.com/©D.R.

Alors que les Sétifiens s'attendaient à ce que les sanctions soient levées, surtout après les dernières déclarations du président du club, Hassan Hamar, voilà que la CAF, en plus de confirmer les décisions, en ajoute d'autres. 

Sur le site de l'instance continentale la commission de discipline a publié, ce dimanche, 10 juillet, son  dernier rapport. Il y est indiqué que l'ES Sétif, en plus de l'exclusion de la Champion's league africaine, écope  de deux matchs à huis-clos. le club algérien doit également payer une amende de 45 000 dollars. Des décisions qui refroidissent les fans des Aigles noirs. Ces derniers avaient té pourtant rassurés il y a quelques jours par Hassan Hamar, suite à son audition par la commission de discipline de la Confédération africaine de football (CAF) au Caire. A son retour il avait affirmé qu'il s'attendait à une levée de sanction, en mettant en cause le rapport de l'arbitre du match joué contre les Sud-Africains de Sundowns qui a été émaillé par de graves incidents avant la fin de la rencontre (lire l'article de "Liberté" en cliquant ICI). 

La partie du rapport de la commission de discipline de la CAF qui évoque les sanctions contre l'ESS et le joueur du MOB

La commission de discipline de la CAF s'est également penché sur l'autre équipe algérienne qui participe à la ligue des champions africaine. Le MOB n'a pas été "oublié" des sanctions, même si elles sont moindres que celle des sétifiens. 

Le président de l’ES Sétif, Hassan Hamar avait indiqué qu’il s’attendait au retour de son club à la Ligue des champions d’Afrique de football d’où il a été exclu dernièrement, soulignant que la décision finale sera prise incessamment après son audition par la commission de discipline de la Confédération africaine de football (CAF) au Caire. Peine perdue, puisque les sanctions ont été même aggravées. 

L'autre représentant algérien à la ligue des champions africaine n'a pas été également épargné par les sanctions. la commission de discipline de la CA a ainsi annoncé que le joueur du MO Béjaia, en l'occurrence Salim Benali, est suspendu pour quatre matchs en plus d'une amende de 5000 dollars. Il lui ait reproché un "comportement violent" lors du match joué au Ghana face à l'équipe de Medeama (lire l'article de "Liberté" en cliquant ICI) . Le club bougiote a également écope de deux autrre sanctions financières. Une amende de 5000 dollars pour jets de projectiles (match joué en mai dernier face à l'Espérance de Tunis à Béjaia) et 10 000 pour jets de fumigènes lors du match joué, en juin dernier, à domicile face aux tanzaniens de Young Africains (lire l'article de "Liberté" en cliquant ICI). 

Salim KOUDIL

@SalimKoudil

Publié dans : caf,football,ess,MOB,Salim KOUDIL

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
2 réactions
ALI MEDFA3 le 10/07/2016 à 17h08

Les supporteurs de l'ESS , la JSK et le MCA font des ravages lors des matchs de championnat en Algérie et bénéficient des mesures de clémences par la FAF et la LNF qui ferment les yeux sur tous les dépassements , le stade du 5 Juillet a maintes fois était "arrangé" par les chnaoua et il y a eu mort d'homme au stade du 1er novembre. Personne ne condamne ces actes antisportifs en Algérie sauf pour certaines équipes . Enfin la CAF ne ferme pas les yeux !!

alt.e1-c5pigqj le 11/07/2016 à 8h10

ça ne reflète que le niveau d'éducation de ce pauvre peuple.

Commentaires
2 réactions