Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

alors que la ligue et les clubs suggèrent l’arrêt du championnat

La FAF brandit son veto

© D.R

Le bureau fédéral a recalé une nouvelle fois une demande pressante de la LFP et  des clubs  des  Ligues 1 et 2 de mettre fin à l’exercice 2019-2020.

Réuni en session ordinaire, le  bureau  fédéral de la FAF a plaidé hier une nouvelle fois pour la reprise des différents championnats de football, à l’arrêt depuis le 16 mars en raison de la pandémie du coronavirus, dès la levée du confinement par les pouvoirs publics. La FAF rejette du coup une demande pressante de la LFP et des clubs des Ligues 1 et 2 de mettre fin à l’exercice 2019-2020.

Présent lors de cette réunion, le président de la LFP, Abdelkrim Medouar, qui a présenté un rapport complet sur les trois rencontres régionales avec les représentants des clubs du Centre, de l’Est et de l’Ouest du pays, n’a pas réussi à convaincre les membres du BF qui sont restés donc inflexibles en dépit du nouveau prolongement du confinement décidé par le gouvernement jusqu’au 13 juillet.

Medouar a fait un discours pendant plus d’une heure et demie dans lequel il a défendu la nécessité d’arrêter les championnats en raison des difficultés financières des clubs et de l’impossibilité d’observer le protocole sanitaire en raison de la pandémie. Il s’est ensuite retiré du conciliabule pour permettre aux présents de délibérer. Mais visiblement la cause était déjà entendue. Les membres du BF avaient déjà pris leur décision la vielle sans attendre le rapport de Medouar.  La FAF estime que la compétition peut reprendre dès la levée du confirment quelle que soit sa durée. 

Le 31mai dernier, lors du dernier bureau fédéral, la FAF avait déjà estimé qu’“après l’intervention éclairée de M. Abdelkrim Medaouar, président de la Ligue de football professionnel (LFP), et les échanges qui s’en suivirent entre les membres du bureau fédéral et les présidents des différentes Ligues, le BF a réitéré sa position quant à la reprise des activités footballistiques qui demeure liée à la levée du confinement et l’autorisation de rassemblement, par les autorités de l’Etat  algérien.” Sans déterminer une date limite. 

Or, les spécialistes de la méthodologie d’entraînement et de préparation soutiennent que plus la période d'inactivité est longue, plus il est difficile et dangereux de reprendre un championnat en pleine phrase décisive pour le titre et pour la relégation.

Du coup, à ce rythme et avec un tel retard pour la reprise des entraînements, mieux vaut plutôt préparer dans les meilleures conditions la saison prochaine. Reste maintenant à connaître la réaction de la LFP et des clubs après ce désaveu. Continueront-ils à faire pression sur FAF ou se résigneront-ils à entrer dans les rangs ? 

A noter enfin que la FAF a décidé de maintenir donc la feuille de route qui consiste à poursuivre le reste de la saison 2019-2020 des Ligues 1 et 2 sur une période de 8 semaines, après une période de préparation de 5 à 6 semaines. 

S'ensuivra une phase de repos total d'au moins une semaine aux joueurs puis une autre active d'un mois qui amorce le début de la période d’enregistrement. Ce n’est qu’après cette phase que la nouvelle saison débutera à une date à arrêter ultérieurement. 
 

SAMIR LAMARI 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER