Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Quarts de finale de la coupe d’Algérie

La FAF explique son choix

Après une semaine d’hésitation, la commission d’organisation de la Coupe d’Algérie a rendu publique sa décision pour la domiciliation du match comptant pour les demi-finales de la Coupe d’Algérie, JSK-USMB. “La commission de la Coupe d’Algérie de la Fédération algérienne de football (FAF) a décidé de programmer la rencontre des quarts de finale de l’épreuve populaire devant opposer la JS Kabylie à l’USM Blida, le mardi 6 mars 2018 à 16h, au stade du 5-Juillet d’Alger.” Cette désignation fait suite à la décision du Bureau fédéral de programmer les matchs de Coupe d’Algérie dans des stades devant contenir 20 000 spectateurs au minimum à partir des quarts de finale.
Le procès-verbal de la Commission d’homologation de la Ligue de football professionnel qui s’est déplacée au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou avant le début de l’actuelle saison 2017-2018 indique que le stade est d’une capacité totale de 14 400 places. Le jeudi 28 décembre 2017, le formulaire d’inscription à la Coupe d’Algérie saison 2017/2018 envoyé par la JSK indique que la capacité du stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou est de 17 000 places. Sur la base de ces deux documents officiels, la commission d’organisation de la Coupe d’Algérie a donné la possibilité aux dirigeants de la JSK de choisir le stade où ils souhaiteraient accueillir l’USMB en quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Le 26 février 2018, Cherif Mellal, président de la SSPA/JSK, a envoyé un document de la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Tizi Ouzou selon lequel un bureau d’études révèle une augmentation dans la capacité d’accueil du stade à 21 240 places, tout en sollicitant la commission d’organisation de la Coupe d’Algérie d’opérer un autre contrôle en s’engageant à accepter le verdict de cette dernière, note le communiqué de la FAF. Et d’ajouter : “Après un dernier contrôle effectué le mercredi 28 février 2018, la commission d’organisation de la Coupe d’Algérie a confirmé que la capacité d’accueil du stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou n’atteint pas les 20 000 places et que, de ce fait, la rencontre des quarts de finale de la Coupe d’Algérie ne pourra pas se dérouler à Tizi Ouzou”, explique la FAF sur son site officiel. Selon le règlement de la Coupe d’Algérie, cette décision de la commission est sans appel et les deux parties sont obligées de l’accepter.

S. L.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER