Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

AFFAIRE Ngoula

La Fifa menace le MCA

Le MC Alger risque de lourdes sanctions de la part de la Fifa pour non-paiement des indemnités de son ancien joueur Ngoula. Pourtant, dans sa correspondance du 20 février dernier, la Fifa avait accordé un ultimatum au 6 mars pour payer l’international camerounais une somme qui s’élèverait à deux milliards 300 millions de centimes. Faute de quoi “cette affaire sera soumise à un membre de la commission de discipline de la Fifa pour examen et prise de position formelle au cours de la semaine suivant l’expiration du délai. La décision sera prononcée sur la base du dossier en sa possession”, écrit la Fifa dans une lettre, datée du 20 février dernier, adressée à la FAF, signée par le secrétaire général adjoint de la commission de discipline, Julien Deux.
Pis encore, la Fifa évoque même de “prononcer des sanctions disciplinaires à l’encontre du MC Alger (amendes, retrait de points, relégation forcée)”, lit-on dans la même lettre.
Le MCA se trouve ainsi dans de mauvais draps, lui qui n’a pas encore régularisé son ancien joueur Ngoula pour des difficultés éprouvées pour le transfert de l’argent à son destinataire comme l’a si bien affirmé le président du conseil d’administration du MCA, Ladj, dans sa correspondance datée du 5 mars dernier adressée à l’agent du joueur, Christian Mbongo. “Nous avons introduit une demande d’autorisation de paiement en devises, auprès de la Banque d’Algérie. Cette demande est en cours de d’instruction au niveau des services bancaires, l’ordre de virement du joueur sera déposé à notre banque dès réception de l’autorisation de transfert en devises de la Banque d’Algérie. Nous vous sollicitons pour nous accorder un délai supplémentaire de 20 jours”, a écrit Ladj à l’agent de Ngoula. Mais le délai a expiré et le MC Alger se trouve ainsi exposé à des sanctions de la Fifa.
Cette affaire ressemble étrangement à celle de l’ancien joueur de l’USMBA, Jessy Mayele, qui a obtenu gain de cause auprès de la Fifa qui a aussi décidé de défalquer six points au club de l’Ouest. C’est dire que le MCA pourrait connaître le même sort.

Nazim T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER