Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

La dégringolade des Verts au classement Fifa se poursuit

La liste d’Alcaraz attendue avec appréhension

La sélection nationale aura rendez-vous avec une date Fifa au début du mois prochain, qui permettra le déroulement des différentes rencontres comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Une date Fifa qui intervient dans une période des plus difficiles que traverse l’équipe nationale, et ce n’est pas le classement du mois de septembre qui va contredire cette thèse.
En effet, l’Algérie du football a enregistré une dégringolade sans précédent au classement Fifa, rendu public jeudi dernier. C’était dans l’air et sans surprise, l’Algérie s’est retrouvée à la 62e place mondiale, 11e sur l’échelle continentale. Il faut savoir que l’Algérie n’a plus connu une pire position depuis plusieurs mois. Pour trouver l’équipe dans une position peu enviable, il faudra remonter au classement Fifa du mois de septembre 2011. Ce mois-là, l’Algérie était 46e au classement général et avait occupé la 7e place au niveau africain. Les Verts ont occupé la première place 22 fois à l’échelle africaine, notamment durant les années 2014, 2015 et la première moitié de 2016. L’Algérie est même parvenue à se hisser à la 15e place au classement mondial, une position jamais réalisée auparavant.
Elle a accroché le top 20 une douzaine de fois. En plus des 22 fois en tant que leader africain, l’équipe nationale s’est classée 12 fois à la 2e position, elle a été 19 fois 3e, 3 fois 4e et 6 fois 5e. Après des dernières sorties désastreuses dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, les Verts allaient forcément perdre de leur standing. L’Algérie, qui totalise 564 points, a donc perdu 14 places par rapport au dernier classement publié le mois dernier. Au niveau continental, l’Algérie dégringole également dans la hiérarchie africaine, occupant désormais la 11e place derrière l’Égypte (30e), la Tunisie (31e), le Sénégal (33e), la RD Congo (42e), le Nigeria (44e), le Cameroun (45e), le Burkina Faso (49e), le Ghana (52e), la Côte d’Ivoire (54e) et le Maroc (56e).
Pour le futur, si pour les Verts les dés sont déjà jetés puisqu’ils sont éliminés dans la course pour une place au Mondial-2018, l’enjeu de ce rendez-vous c’est de redonner vie à une équipe qui était pourtant l’une des grandes révélations de la dernière Coupe du monde.
Il y aura aussi une grosse curiosité pour voir le nouveau visage de la sélection après tout ce qui s’était passé lors de la double confrontation face à la Zambie, suivie de la déclaration du président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi, à propos de l’avenir de l’équipe. À cet effet, le sélectionneur national, Lucas Alcaraz devrait annoncer incessamment une liste élargie de joueurs pour le match contre le Cameroun, prévu le 7 octobre prochain, pour le compte de la 5e journée des éliminatoires du Mondial 2018. La grosse curiosité réside dans l’identité des quatre ou cinq joueurs que les responsables de l’équipe nationale envisagent de mettre au frigo.
C’est sûr qu’il n’y aura pas de révolution dans l’effectif des Fennecs, mais de nouvelles têtes sont attendues pour remplacer les “bannis”. Selon des indiscrétions, les “trentenaires” (Medjani, Guedioura…) devraient également faire les frais de ce renouveau, mais ce n’est pas tout. Selon l’entourage de l’équipe nationale, les noms de Ghoulam, Bentaleb et Taïder seraient également dans le collimateur.
Faisant état de cadres de l’équipe, ces joueurs seraient désignés comme les “sacrifiés” de Zetchi et de son sélectionneur Alcaraz. Dans le domaine des “nouvelles recrues”, on parle de Rafik Halliche, qui a relancé sa carrière dans le championnat du Portugal avec le club d’Estoril, mais aussi du retour de Boudebouz, qui a repris l’entraînement collectif avec le Real Betis, ainsi que celui que Yacine Benzia qui avait raté les deux dernières sorties des Verts face à la Zambie. Mohamed Farès, l’attaquant de Helas Verone, est également annoncé dans la liste élargie ainsi que Farid Boulaya, le meneur de jeu du nouveau promu de la Liga, le FC Gerona.
Cependant, pour ces deux joueurs il faudrait patienter puisqu’ils sont blessés. Farès est victime d’une blessure qui pourrait l’éloigner des terrains pendant de longues semaines, alors que Boulaya n’a pas encore pris part au moindre match avec sa nouvelle équipe.

Malik A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER