Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

Violence dans les stades

La sûreté d’Alger appelle à un partenariat efficace avec les acteurs du football

La Direction générale de la Sûreté nationale a tendu la main à tous les acteurs pour l’éradication du phénomène violence dans les stades. C’est lors d’une rencontre organisée au salon d’honneur du commissariat central d’Alger, marquée par la présence de plusieurs personnalités sportives, qu’un partenariat a été décidé entre différentes parties, à savoir, la Sûreté nationale, les présidents des clubs, les médias, les comités de supporters, la FAF et la LFP pour justement lutter contre ce fléau qui a gangréné le paysage sportif national. Ce partenariat officiel entre ces parties vise à instaurer l’esprit fraternel entre supporters. “Il faut instaurer les valeurs nobles comme la fraternité, le pardon et le respect. Ensemble, nous devons combattre toute sorte de violence qui pourra mettre en péril la vie de nos citoyens. Notre devoir est d’assurer la sécurité et d’appliquer les lois de la République. La violence dans les stades doit être éradiquée, mais cela demande l’implication de tous les acteurs. Ensemble, on pourra réussir”, dira le chef de sûreté de la wilaya d’Alger, Noureddine Berrachedi. Présent également à cette rencontre, le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, abonde dans le même sens. “Le fair-play doit régner. Tout le monde doit s’unir pour tirer dans le même sens. Pour cela, il faut un arbitrage propre, des sanctions exemplaires qui concernent les principaux acteurs du football pour garantir un championnat propre. Nous allons œuvrer pour y parvenir”, dira le boss de la FAF. S’ensuivra une projection au cours de laquelle des scènes de violence de l’exercice précédent ont été diffusées et commentées par le représentant de la sûreté d’Alger.

N. T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER