Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

Construction du centre de formation de l’ASMO

L’assiette foncière insuffisante

L’ASM Oran, pensionnaire de la Ligue 2 de football, est contrainte de reporter le lancement des travaux de construction de son nouveau centre de formation, après s’être retrouvée avec une assiette d’un hectare et demi seulement, a déploré hier son président de la section football Larbi Oumamar.
“Nous étions parmi les premiers clubs à avoir déposé les dossiers d’usage au ministère de la Jeunesse et des Sports dans le cadre du projet de la tutelle visant à doter les clubs professionnels de centres de formation. Nous nous retrouvons recalés au moment où les retardataires ont eu de meilleurs avantages dans ce registre”, a déclaré hier à l’APS, le responsable de la formation de M’dina Jdida.
“L’ex-wali d’Oran nous avait attribué une assiette de 12 hectares. Aujourd’hui, et on ne sait comment, on se retrouve avec une superficie d’un hectare et demi. Évidemment, une telle surface ne peut servir à abriter un centre de formation digne de ce nom”, a précisé Oumamar. Récemment, le MC Oran, évoluant, quant à lui, en Ligue 1, a entamé les démarches administratives d’usage pour obtenir prochainement une assiette d’une superficie de 5 hectares, selon son président Mohamed Belhadj, dit “Baba”. Depuis le passage du football algérien au professionnalisme, soit depuis 2010, des promesses ont été faites par les pouvoirs publics pour doter les clubs des deux paliers professionnels de centres de formation, mais le projet tarde à se concrétiser sur le terrain.
Tout le monde reconnaît à l’ASMO sa grande contribution en matière de formation. “Nous sommes un club formateur par excellence, et rien que pour cela, nous méritons plus de considération. En principe, la priorité nous aurait été donnée dans la réalisation des centres de formation, en raison de l’excellent travail que nous avons tout le temps réalisé dans ce domaine”,  conclut Oumamar.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER