Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

Mahfoud Kerbadj

“L’avertissement de la FAF est ridicule”

Le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, était l’invité, avant-hier soir, de notre confrère Mohamed Boukhemia dans l’émission “Dossiers du Sport” de la chaîne de télévision Dzaïr TV. D’emblée, le premier responsable de la Ligue est revenu sur l’affaire de l’avertissement adressé par le BF à l’issue de sa réunion de dimanche concernant la tentative de tromperie sur le joueur Ahmed Badni. Ce joueur avait pour rappel signé une licence avec l’ASO avant que ses dirigeants ne décident au dernier moment de lui annuler sa licence auprès de la ligue en raison de soi-disant une blessure grave au genou dont souffrait le joueur. “C’est juste un malentendu. Pour revenir à l’avertissement, ça concerne une affaire qui date d’une année. C’est comme si on était en train de chercher la petite bête, en voulant trouver la moindre erreur. Cette affaire qui date de la saison passée concerne une erreur médicale sur un joueur espoir de l’ASO qui a été remplacé par un autre de la même catégorie, de la même équipe. Cela dit, le joueur concerné est allé par la suite signer chez une autre équipe où on a émis des réserves. C’est une affaire qui date d’une année, cela veut dire qu’on est en train de chercher la petite bête. Je n’ai rien à me reprocher. On travaille dans la transparence. Je pense que c’est ridicule d’accuser à tort la LFP. On aurait pu régler ça à travers des courriers, mais pas par le biais du site officiel de la FAF. C’est grave. Ce n’est pas une manière pour communiquer. Ce sont des choses internes qu’on peut régler entre les institutions”, a-t-il martelé.
Concernant le changement dans la désignation des commissaires des matches des L1 et L2,  le BF avait décidé que dorénavant seuls les membres structurés au sein de la FAF seront désignés comme commissaires des matches, le patron de la LFP a affirmé que cela est du ressort exclusif de la structure qu’il dirige. “C’est une prérogative exclusive de la LFP. Le commissaire du match transmet son rapport à la CD. On ne peut pas envoyer quelqu’un qui n’a pas la capacité de faire ce travail convenablement. On ne fait pas du social. C’est du jamais vu. Je le dis et je le répète, la désignation des commissaires au match est une exclusivité de la LFP qui prend en charge tout ce qui est relatif à leurs honoraires et leur équipement. On a d’ailleurs fait le tri après 4 journées où nous avons remercié certains parce qu’ils n’ont pas pu faire leur boulot comme il se doit”, a-t-il précisé. Et d’ajouter concernant son absence aux travaux du BF dimanche : “Je ne suis pas obligé d’assister aux travaux du BF. Je suis comme tous les autres présidents qui ont en charge le football féminin, amateur et autres.”

                                                                         
Farès Rouibah

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER