Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Affaire N’gomo

Le CRB dans le collimateur de la FIFA

La Fédération internationale de football (FIFA) a menacé le CR Belouizdad de sévères sanctions allant même jusqu’à la rétrogradation de l’équipe, si le litige financier de l’ancien joueur camerounais Gil Michée N’gomo n’est pas réglé au plus vite. Dans une lettre envoyée par la FIFA à la Fédération algérienne de football (FAF), mardi 9 janvier, et signée par le secrétaire adjoint de la commission de discipline M. Baptiste Buntschu, l’instance mondiale a pris la décision d’infliger une amende financière de l’ordre de 5 000 CHF qu’il doit payer dans un délai qui ne dépasse pas les 30 jours et menace carrément le CRB de défalcation de trois points en championnat de Ligue 1, si le club algérien refuse de payer à N’gomo ses arriérés de salaires évalués à 300 millions de centimes. Le Chabab a un délai de 30 jours à compter du 9 janvier, date de réception de la lettre de la FIFA, sinon la Fédération internationale de football passera à l’acte. “Le club du CRB est reconnu de ne pas avoir respecté la décision rendue le 8 février 2017 par le juge de la chambre des litiges et par conséquent en violation de l’article 64 du code disciplinaire de la FIFA, à ce titre le club est condamné au payement d’une amende de 5 000 CHF. Le CR Belouizdad dispose aussi d’un délai de 30 jours à compter de la notification (9 janvier 2018) pour régler la dette auprès du créancier et auprès de la FIFA”, a écrit la FIFA qui ajoute “qu’en cas de non-payement, le créancier peut exiger par écrit, auprès du secrétaire de la commission de discipline de la FIFA que trois points soient déduits à l’équipe première du club du CR Belouizdad dans le championnat de la ligue nationale. Et même après la déduction de points, si le CRB ne s’est toujours pas acquitté de sa dette, la commission de discipline de la FIFA décidera d’une éventuelle relégation de l’équipe première du CR Belouizdad ans les divisons inférieures”, peut-on lire dans la lettre de la FIFA. L’instance mondiale a même menacé la FAF “d’exclusion de toutes les compétitions de la FIFA” si la Fédération algérienne de football n’exécute pas les décisions de la FIFA citées ci-dessus dans le cas bien sûr du non-payement du joueur par le CRB, à savoir la déduction de trois points et même la relégation. “La sanction de la défalcation de points sera automatiquement appliquée si le CRB ne règle pas ce problème avec N’gomo avant le 17 janvier”, nous a déclaré hier le président de la Ligue professionnelle de football, Mahfoud Kerbadj. Dans le même registre, les malheurs du CRB ne s’arrêtent pas là, puisque le CRB est interdit pour le moment de recrutement pour ce mercato d’hiver, surtout que la CRL a appelé Bouhafs pour lui faire savoir que le Chabab ne peut pas recruter car les dettes du club dépassent largement le milliard de centimes (les dettes du CRB sont de l’ordre de 2,5 milliards de centimes). D’ailleurs, le CRB doit 700 millions de centimes à Rebbih qui a été libéré au temps du président Malek. Pourtant ce dernier avait déclaré qu’il n’a laissé aucun contentieux au CRB ! Pour rappel, l’affaire du joueur camerounais Gil N’gomo remonte à l’été 2016, où la direction du Chabab de l’époque était sommée de régulariser le joueur après que ce dernier a sollicité la FIFA. Le CRB avait reçu une mise en demeure le 23 août 2017 pour la régularisation du joueur, cependant, comme ce problème financier n’a pas été réglé et l’instance mondiale qui a statué en faveur de N’gomo est revenue à la charge.

Sofiane Mehenni


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER