Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Banouh (ESS) a signé à la JSK et que Bounoua (USMBA) est presque acquis

Le divorce Mellal-Dumas semble bel et bien consommé

© D. R.

Il faudra attendre la conférence de presse du président de la JSK, dans le courant de cette semaine, pour en savoir un peu plus sur cette affaire.

Comme chaque année, à pareille époque, tout ce qui touche à la période des transferts d’intersaison de la JSK suscite beaucoup d’intérêt et de passion comme il engendre un grand nombre de commentaires et surtout de spéculations aux quatre coins de la Kabylie profonde. C’est ainsi qu’après avoir enregistré la première recrue de la saison, en la personne de Toufik Addadi, le terrible canonnier et ancien capitaine d’équipe de l’Olympique de Médéa, l’on croit savoir que le Sétifien Hamza Banouh lui a emboîté le pas avant-hier soir et que le Belabbésien Abdessamad Bounoua est en passe d’opter aussi pour le club kabyle, en attendant le renfort tant attendu de deux ou trois joueurs pour consolider l’effectif kabyle en prévision de la prochaine Ligue des champions africaine dont le premier tour préliminaire est fixé, cette année, du 8 au 12 août prochain.

Et s’il faut noter aussi que les deux milieux de terrain Salim Boukhanchouche, prêté cet hiver au Mouloudia de Béjaïa (MOB), et le jeune Juba Oukaci, suspendu tout récemment par le club pour des raisons disciplinaires, ont été finalement repêchés par la direction du club kabyle, il est évident que c’est surtout “l’affaire Dumas” qui polarise l’actualité sportive en Kabylie et suscite inévitablement les commentaires les plus fous dans la ville des Genêts mais aussi dans toutes les localités de Kabylie. Parti en vacances au Cambodge sans faire le moindre commentaire ni la moindre révélation sur son avenir à la JSK, Dumas aura fait encore le buzz en cette fin de saison pourtant appréciable dans l’ensemble, et les dirigeants de la JSK étaient quelque peu embarrassés du fait que certains dossiers de fin de saison sont malheureusement restés en suspens, tels que la liste des joueurs à libérer, les objectifs à fixer pour la nouvelle saison, l’opération de recrutement estival ou encore la préparation d’intersaison en Algérie puis à l’étranger comme de coutume.

Et comme le président de la JSK, Chérif Mellal, se trouve lui aussi à l’étranger pour passer quelques jours de fête et de vacances auprès de sa propre famille qui réside à Sarrebruck en Allemagne, le “radio trottoir” et le “bouche à oreille” ont inévitablement pris le dessus sur l’info réelle, d’autant plus que le site officiel de la JSK est resté muet sur l’“affaire Dumas” et les rumeurs les plus folles de la rue ne font qu’accentuer l’imbroglio et la tension populaire. Toujours est-il qu’aux dernières nouvelles, le divorce entre Mellal et Dumas semble bel et bien consommé depuis hier, et une “séparation à l’amiable” aurait même été conclue entre les deux hommes sans que l’on sache encore les dessous de cette fin de mission.

Certes, l’on spécule ici et là sur des objectifs de saison que Dumas aurait refusés ou encore une augmentation de salaire qu’aurait exigée son manager, alors que les dirigeants kabyles s’en tiennent aux termes du contrat de deux ans signé l’an dernier, alors que certains avancent de profondes divergences sur la liste des joueurs à libérer, mais cela reste à vérifier et il faudra attendre la conférence de presse du président de la JSK, dans le courant de cette semaine, pour en savoir un peu plus sur cette affaire, au moment où des contacts semblent déjà bien avancés avec le coach français Hubert Velud qui connaît parfaitement le football algérien pour avoir entraîné par le passé deux grosses cylindrées du championnat national, à savoir l’USM Alger et l’Entente de Sétif, mais aussi le prestigieux club congolais du Tout-Puissant Mazembe avec lequel il a remporté la Coupe de la CAF en 2016. 

 

Mohamed HAOUCHINE

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER