Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

MCA : Gagner contre l’ESS et attendre

Le Doyen compromet ses chances

©Liberté

Le Mouloudia d’Alger enregistre une nouvelle défaite en compétition africaine, prouvant par là-même sa vulnérabilité en dehors de ses bases.

Le pire dans l’affaire, c’est que les Algérois viennent de compromettre sérieusement leurs chances de qualification au prochain tour de la Champions League africaine après leur défaite au Maroc face à pourtant une faible équipe du Difaâ Hassani El-Jadidi (0-2).
Les Marocains n’ont pas gagné le moindre match avant cette confrontation face aux Algériens, ce qui fait qu’ils reviennent en course et se positionnent à la deuxième place avec un goal average favorable. Il faut dire que le rendement du MCA en ce début de saison a été très décevant, inquiétant dans certains matches, à l’image de ce qu’avaient affiché les camarades de Hachoud face à Al-Riffa du Bahreïn en Coupe arabe, ou encore le nul concédé face au Paradou AC en championnat.
Décidés d’aller conforter leur deuxième place, les Mouloudéens ont été tout simplement très décevants. Nous avons vu une équipe pendant seulement une demi-heure de jeu. Après le but d’El-Jadida, le Mouloudia s’est effondré, comme lors des précédentes rencontres. Il faut savoir que cela ne date pas de ce match. Le MCA avait perdu son football pratiquement depuis sa défaite face à la JS Kabylie en championnat la saison dernière. Les Vert et Rouge ont tout perdu par la suite et n’arrivaient même à reproduire le beau jeu qui était le leur à une certaine période de la saison.
L’entraîneur du MCA, Bernard Casoni, qui ne cesse de crier sur tous les toits que son équipe va jouer pour gagner, se remet à l’évidence à la fin de chaque sortie. Encore une fois, il a failli pour mettre sur pied une équipe conquérante capable au moins de réussir de bons résultats face à un adversaire de moindre calibre.
Le coach avait indiqué que son équipe avait bien débuté la partie où elle s’était créée trois opportunités de scorer sans y parvenir. C’est beau de dire que les joueurs se procurent les occasions, mais le fait de ne pas les transformer en but relève de sa responsabilité. Il sait que son groupe ne possède pas un attaquant performant, mais il n’a rien fait pour en recruter un.
Il a même accepté qu’on lui impose des joueurs dont le Mouloudia n’avait pas besoin au lieu d’insister pour le recrutement d’un avant-centre de pointe. “Je n’ai pas reconnu mon équipe. Le premier but nous a totalement déstabilisés. Nous avons essayé derevenir au score, mais nous avons manqué d’efficacité. Le deuxième but a scellé le sort de cette partie, mais la victoire de l’équipe marocaine ne souffre aucune contestation. Nous avons livré notre plus mauvais match”, a fait savoir le coach. Concernant la suite de la compétition, Casoni garde toujours espoir. “Après cette défaite, notre destin est entre nos mains. Nous devons battre l’ES Sétif tout en espérant un contre-performance d’El-Jadida contre le TP Mazembe pour nous qualifier au prochain tour”, a-t-il fait savoir. Mais avec le rendement affiché par les Vert et Rouge depuis l’entame de la saison, il est hasardeux de miser le moindre sou sur l’équipe face à l’Entente le 28 août.

Malik A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER