Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Alors que le transfert de Benkhemassa a coûté 75 000 euros

Le MJS contacte l’USMA pour la prise en charge du déplacement au Kenya

L’USM Alger respire. En effet, le ministère de la Jeunesse et des Sports a pris attache hier avec la direction du club pour connaître le montant global du déplacement du club algérois en terre kenyane. Cela s’est passé dimanche matin. Le déplacement de l’USMA à Nairobi coûterait la bagatelle de 10 millions de dinars. Ce montant couvre les frais de la billetterie, l’hôtel et la restauration. 

C’est une bouffée d’oxygène pour la formation de Soustara, laquelle va désormais écarter toute éventualité de déclarer forfait en compétition internationale suite à la nouvelle décision des pouvoirs publics de prendre en charge les représentants algériens lors des déplacements à l’étranger. 

Par ailleurs, le désormais ex-milieu de terrain de l’USMA, Mohamed Benkhemassa, n’a pas été encore qualifié à son nouveau club, le FC Malaga, faute de lettre de sortie internationale.

Ce document n’est pas encore parvenu à son club. Selon une source digne de foi, son club propriétaire a envoyé jeudi dernier la correspondance à la FAF pour faire le nécessaire afin d’envoyer la lettre de sortie à son homologue espagnole.

Raison pour laquelle le joueur n’est pas encore qualifié. Mais la question va être réglée dans les prochaines heures, nous dit-on, ce qui va permettre au joueur d’effectuer son baptême du feu avec le club andalou.

L’USMA, faut-il le préciser, a encaissé 75 000 euros sur le transfert de Benkhemassa. Ce dernier a renoncé à 1,2 milliard de centimes représentant ses salaires non perçus. En cas de transfert de Benkhemassa à un autre club, le club algérois percevra 15% du montant de la transaction.
 

Nazim T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER