Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Sports

Mustapha Berraf, président du COA

“Le MJS fait une confusion entre les frais de participation et les frais de préparation”

 Dans une déclaration à Liberté, en réaction aux déclarations d’El-Hadi Ould Ali, ministre de la Jeunesse et des Sports, le président du Comité olympique algérien, Mustapha Berraf, estime que “le MJS fait une confusion entre les frais de participation et les frais de préparation pour les Jeux méditerranéens 2018 de Tarragone”. “Nous avons effectivement demandé au MJS une enveloppe financière de près de 19 milliards de centimes (18 milliards et 300 millions de centimes exactement), mais c’est là le budget pour la participation de la délégation algérienne aux JM 2018 de Tarragone et non pas pour la préparation des athlètes, qui est bien sûr du ressort des fédérations. Il faut savoir que la délégation algérienne comprend près de 1200 personnes, entre athlètes (770) et encadreurs (450), auxquelles il faut assurer la billetterie d’avion, l’hébergement et la restauration sur place. Il faut aussi payer les assurances, le matériel protocolaire, médical, les frais de mission…”, souligne Berraf. Et d’ajouter : “La charte olympique stipule que l’organisation des participations aux jeux similaires est du ressort des comités olympiques nationaux”, espérant que “le MJS ne va pas bloquer le budget dans l’intérêt du sport algérien”. Le conflit MJS-COA n’en finit pas de tenir en otage le sport algérien.        

                                                                                 
SAMIR LAMARI 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER