Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

MOB

Le président Rezki renonce à sa démission

Le conseil d’administration des Vert et Noir a rejeté la démission du président du conseil d’administration, Mustapha Rezki. Ce dernier a rencontré, hier, le président du CA, Amar Boudiab, qui a réussi à le convaincre de renoncer à sa démission afin de poursuivre sa mission à la tête du club. “Il n’est pas question de le laisser partir. Le président Rezki a fait du bon travail. Il a réussi à remettre sur les rails le club qui était pourtant à l’intersaison dans un état lamentable. Qu’il poursuive alors sa mission pour faire avancer davantage les choses. Nous lui renouvelons notre confiance et il a notre soutien. Dans l’intérêt du club, il est nécessaire d’être derrière lui pour qu’il puisse travailler dans la sérénité”, dira Amar Boudiab. Donc, après avoir annoncé sa démission mardi dernier en raison de ce qu’il a qualifié “d’agitateurs autour du club”, voilà que le président Mustapha Rezki se voit contraint à se raviser et à reprendre ses fonctions. Ce dernier, qui s’est refusé à tout commentaire pour le moment, a également bénéficié d’un élan de solidarité de la famille des Crabes.
L’association des anciens joueurs du MOB a d’ailleurs rendu public un communiqué dans ce sens, avant-hier. Le président du CA, Amar Boudiab, nous a informés qu’il aura une discussion avec toutes les parties concernées pour aplanir à jamais tous les différends auxquels le président Rezki a fait référence lors de sa démission.
“Des personnes qui sont pourtant très proches du club font tout pour le déstabiliser. Je ne peux travailler dans ce climat malsain”, telle a été, en substance, la déclaration qui a été faite par le président Rezki pour expliquer les raisons qui l’ont amené à jeter l’éponge. Maintenant que le club a été, en partie, reconstruit et commence à voir le bout du tunnel après une saison cauchemardesque, la sagesse doit être de mise. À cet effet, une assemblée générale des actionnaires est programmée dans les prochains jours pour dresser un premier bilan de la situation, histoire de mettre les choses au clair. Pour le président Rezki, il doit se remettre au plus vite au travail pour préparer le prochain match face au RC Kouba. Les officiels du club devaient rencontrer hier soir, après les entraînements, les joueurs et le staff technique afin de les rassurer, mais aussi pour les sensibiliser sur la nécessité de se racheter lors de leur prochaine sortie après le semi-échec concédé à domicile lors de la première journée face à l’ASM Oran.


Z. Tairi


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER