Scroll To Top
FLASH
  • 232 nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 159 guérisons et 13 décès enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Elle lui servira de préparation pour le mondial 2022

L’EN invitée à la Coupe arabe 2021


L’Union arabe de la Coupe du Golfe a annoncé hier, via son compte twitter, que la Fédération internationale de football (FIFA) a envoyé des invitations à 22 pays arabes pour participer à cette compétition qui aura lieu au Qatar du 1er au 18 décembre 2021. Ce tournoi, qui verra la participation des meilleurs pays arabes dont l’Algérie, servira de test pour le Qatar, à une année de l’organisation du Mondial 2022.

Cette compétition verra la participation des sélections nationales de pays arabes appartenant de surcroît à deux confédérations, l’Afrique et l’Asie. Ce tournoi se déroulera en dehors des dates FIFA réservées aux compétitions internationales. Mais on ignore pour le moment si c’est l’équipe A qui sera concernée par cette épreuve ou bien celle réservée exclusivement aux joueurs locaux que dirige actuellement Madjid Bougherra.

En effet, la date de l’organisation de cette joute coïncide, à quelques semaines seulement, avec le début de la CAN 2022, prévue initialement en janvier 2021 avant d’être reportée à 2022 en raison de la crise sanitaire. 

C’est dire toute la difficulté qui pourrait survenir à l’EN en cas de participation, à moins que le sélectionneur national Djamel Belmadi décide d’y prendre part pour justement préparer la phase finale de la CAN 2022. 

Dans ce cas, il ne pourrait bénéficier de la participation de l’ensemble de son effectif en raison du déroulement de cette épreuve en dehors des dates FIFA. A priori, ce sera l’équipe A’ qui serait concernée. Il faut savoir que le choix de la FIFA d’appuyer l’organisation de ce tournoi au Qatar n’est pas fortuit.

Ce sera l’occasion pour le petit émirat du Golfe de jauger ses capacités d’organisation à une année de l’entame de l’évènement planétaire, le Mondial 2022, sachant au passage que la FIFA avait supprimé la Coupe des Confédérations qui faisait office de véritable test pour les pays organisateurs. Et ce sera une opportunité pour le Qatar de mettre les dernières retouches avant d’accueillir la plus importante compétition mondiale en 2022.

C’est d’ailleurs l’objectif de Belmadi qui veut absolument prendre part à cette manifestation sportive. “Nous avons eu cet accord entre les joueurs, et l’idée est de gagner et de continuer à gagner. Le jour où je n’y croirai plus, je ne serai plus d’un réel apport. Ce serait malhonnête de rester aux commandes pour un contrat. Je ne le ferai jamais pour cela. Je n’ai pas eu la chance de connaître la Coupe du monde en tant que joueur, l’occasion se présente donc pour moi dans mon pays.

L’objectif est d’aller plus haut et de continuer, et cela passera par l’implication des joueurs. On s’est mis au boulot après la CAN. Des détracteurs et des avis malveillants et parfois nocifs sont donnés concernant l’EN (...) Il faudra se remettre au travail. C’est une vision minimaliste de dire trop de joie. Nous devons être très fiers de ce que nous avons fait et préparer sereinement l’avenir”, avait déclaré Belmadi lors de sa dernière sortie médiatique au micro de la FAF.

 

 


Nazim T. 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER