Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

JS KABYLIE

Les actionnaires plébiscitent Mellal

©Liberté

Il y avait beaucoup de monde, hier après-midi, au siège de la SSPA/JSK, situé à la Nouvelle-Ville de Tizi Ouzou, où de nombreux supporters étaient venus aux nouvelles de l’AG du club kabyle qui devait surtout statuer sur l’entrée au club d’un nouvel actionnaire, en l’occurrence Chérif Mellal, cet homme d’affaires qui a eu l’audace de prendre les rênes du club et surtout d’injecter plus de quatre milliards de centimes, depuis un mois environ, et qui est favorable à l’ouverture du capital du club pour investir beaucoup plus d’argent et aspirer même à devenir actionnaire majoritaire dans un avenir proche.
Même si les travaux de l’AG se sont déroulés à huis clos et que la presse a, comme d’habitude, été mise à l’écart, les débats étaient quelque peu houleux entre les différents actionnaires surtout que l’ancien président Mohand-Chérif Hannachi, qui était présent à la réunion, avait affiché son veto catégorique quant à la validation du visa qui devait permettre à
Chérif Mellal de faire son entrée officielle au conseil d’administration du club. Et en l’absence de quelques actionnaires bien connus, tels que Yazid Yarichène, Rachid Azouaou et Azzedine Mellal, la plupart des actionnaires présents tels que Malik Azlef, Rachid Kana, Khelifa Chioukh et surtout les deux représentants du CSA, actionnaires majoritaires, Mami Zeghdoud et Khellaf Meftah étaient présents à l’AG ce qui a fait que le quorum était atteint. Et c’est dans un climat de tension que des actionnaires présents ont accepté la candidature de Mellal en tant que nouvel actionnaire et ont décidé de lui revendre quelques actions pour lui permettre de siéger dorénavant au sein du CA du club et d’envisager de lui confier la présidence du club. C’est ce qui fait que Hannachi a alors décidé de claquer la porte et de quitter précipitamment la réunion.
En fait, contrairement aux dernières AG du CA de la JSK, cette dernière n’aura duré pas plus d’une heure du fait que la majorité de l’Assemblée était acquise à Mellal. Et c’est au milieu d’une cacophonie indescriptible, que les autres actionnaires ont décidé enfin de mettre fin à leur conclave avant que le nouvel homme fort de la JSK, Chérif Mellal, fortement ovationné par ses nombreux sympathisants, n’arrive à se frayer difficilement un chemin vers la sortie tout en se limitant à déclarer hâtivement que “je suis honoré de la confiance qui m’a été renouvelée par le conseil d’administration qui m’a finalement accepté en tant que nouvel actionnaire de la JSK même si quelques actionnaires étaient contre ma candidature mais cela ne me découragera pas de servir mon club de toujours, la JSK”.

Mohamed HAOUCHINE


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER