Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Sports

OM 2 - MOB 4

Les Crabes atomisent Médéa

Le MOB a réalisé la meilleure entame en allant s’imposer hier à Médéa  par 4 buts à 2. Les débats s’enflamment dès le coup d’envoi de l’arbitre Boukouassa. Ce sont les Crabes qui se procurent la première occasion de but. Sur un contre rapide d’Amokrane, le ballon finit dans les pieds de Samahi qui ne parvient pas à conclure en butant sur le portier olympien Khiter (8’).
Passé l’orage, les locaux tentent par des incursions de porter le danger dans le camp adverse. Cependant, il a fallu attendre la 20’ pour voir les joueurs du coach Hammouche bénéficier d’une opportunité d’ouvrir la marque par le biais d’Addadi qui, après un corner joué en duo, conclut avec une frappe à ras de terre qui passe à quelques centimètres du montant droit des bois mobistes (20’).
Ensuite, le jeu se concentre au milieu où chacun tente d’imposer son jeu à l’autre. À l’approche de la fin du premier half, les gars de Titteri accentuent leur pressing et passent tout près de trouver le chemin des filets du keeper Bencherif.
À la 36’, Addadi, encore lui, exécute cette fois un coup franc direct qui effleure la transversale des bois. Et alors qu’on se dirigeait vers une première mi-temps sur un score vierge, Samahi profitant d’un mauvais renvoi de la défense locale, s’empare du ballon qui ira se loger dans les filets de Khiter, et ce, à la stupéfaction du public présent au stade Imam-Lyès de Médéa.
La mi-temps est sifflée sur un score de un but à zéro à l’avantage des visiteurs. Au retour des vestiaires, ce sont de nouveau les Crabes qui portent les premiers le danger dans la défense de Médéa. Sur un contre rapide de Touré, ce dernier parvient à servir idéalement Amokrane qui, pourtant bien placé, rate le but du k.-o. (47’).
Piqués par cette chaude alerte, les locaux répliquent. Addadi se débarrasse d’un défenseur avant d’effectuer un centre sur la tête de Motrani. Celui-ci, étrangement seul, envoie son heading dans les bras du portier Bencherif (51’). Mais ce n’était que partie remise puisque deux minutes plus tard, (53’) Chekrit, sur une action individuelle, conclut par un tir enveloppé qui remet les pendules à l’heure et laisse le portier mobiste coi. Un but égalisateur qui booste les Olympiens qui vont bénéficier d’un penalty peu de temps après. Sameur se charge d’exécuter la sentence et parvient à donner l’avantage à son team (56’). Complètement groggy après ce retournement de situation, les Béjaouis ont failli se faire surprendre sur quelques tentatives des locaux. Passé l’heure de jeu, le coach Alain Michel fait entrer Kadri.
Un bon coaching qui portera ses fruits à peine quelques minutes après puisque ce même Kadri sert Touré qui trompe le portier Khiter et relance le match en égalisant (68’). On assiste, ensuite, à un autre scénario ; cette fois pour les Crabes qui vont inscrire un troisième but. Ainsi Amokrane, profitant d’un cadeau d’un défenseur, marque le troisième but pour son équipe (71’).
À la fin du match, l’arbitre Boukouassa siffle le second penalty du match cette fois en faveur des visiteurs que transforme Kadri portant le coup de grâce à l’équipe de Médéa.

Farès Rouibah


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER