Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

MOB

Les dirigeants peinent à installer un nouveau président

Près de deux semaines après la démission du président du conseil d’administration, Amar Boudiab, les dirigeants du club béjaoui peinent à lui trouver de successeur et ce malgré la tenue de trois réunions à cet effet. La dernière défaite concédée face au NAHD qui a accentué un peu plus la situation de crise qui règne au club depuis des mois, et les divergences au sein même des actionnaires et les représentants du club amateur, ont fait que les actionnaires sont réticents à l'idée de se porter candidats et personne ne veut visiblement prendre de risque, du moins pour le moment. Les choses ne semblent pas être en voie de s'arranger puisque l'heure est aux accusations mutuelles des dirigeants par presse interposée. Le président du club amateur Arab Benai qui était monté au créneau pour dénoncer “la fuite en avant des dirigeants démissionnaires et leur mauvaise gestion”, a eu la réplique du premier vice-président Mohand Sadji qui dit “détenir des preuves accablantes contre son accusateur et qu'il les dévoilera au moment opportun”. Ce n'est pas tout ; la réunion d'avant-hier qui s'est tenue dans la soirée avec la présence du DJS, n'a pu aller à son terme en raison de l'accrochage verbal qui a lieu entre le président du club amateur et l'actionnaire Akli Adrar. Ce dernier qui a quitté la salle a réagi via les réseaux sociaux pour dénoncer ce qu'il a qualifié “de diktat du président du club amateur” en précisant qu'il était prêt à postuler au poste de président de la SSPA et “qu'on a tout fait pour que cela n'aboutisse pas”. C’est pour dire qu'au moment ou les supporters s'attendaient à voir les dirigeants mettre leurs différends de côté pour s'unir et tenter de sauver le club, ces derniers s'adonnent à des règlements de comptes inappropriés. Une ultime rencontre est néanmoins programmée pour ce soir pour une fois de plus faire l'effort de doter le club d'un organe de gestion pour suppléer le départ des deux signataires démissionnaires, Sadji et Boudiab. Arab Benai qui gère pour le moment les affaires courantes du club, précise qu'il n'est pas intéressé par la direction du club mais qu'il continuera à aider le club.

 

Z. Tairi


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER