Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

Un ministre, un sénateur et une pléiade d’étoiles y étaient

Les gardiens de l’Histoire honorés

Connu pour la reconnaissance qu’il témoigne depuis toujours à ses glorieux aînés, l’ancien défenseur international Hafid Belabbès, sous l’égide de l’association “Pour que nul n’oublie”, a rendu un vibrant hommage à quatre historiques gardiens de la ville et de ses deux clubs rivaux, le MCO et l’ASMO, samedi après-midi à l’hôtel El-Mouahidine. Pour cet hommage commun et appuyé à Sbaâ, Ouenes, Emtir et Boukhater, le trio d’organisateurs Belabbès-Benchiha-Bentria a réuni un prestigieux plateau. Lakhdar Belloumi, Abdelhafid Tasfaout, Sid-Ahmed Belkedrouci, Redouane Guemri, Sebbah Benyagoub, Habib Benmimoun, Zine Khelloufi, Chergui Mokhtar, Omar Belatoui, Tayeb Foussi, Karim H’mida, Abdallah Kechra, H’mida Tasfaout, Redouane Benzerga, Abdelkader Tlemçani, Chaïb Haddou, Hakim Meddahi et Benabdesslam Benabdallah étaient tous là pour apporter leurs sourires reconnaissants aux quatre illustres keepers qu’ont eus le MCO et l’ASMO. Le ministre de l’Enseignement et la Formation professionnels, Mohamed Mebarki, le sénateur Saïd Kacha, le p/apw d’Oran, Abdelkader Marouf, ainsi que le membre du BF Larbi Oumamar étaient, également, présents, donnant à cette cérémonie des airs de gala officiel, au grand bonheur d’un Mohamed Ouenès, ému aux larmes, et de ses autres alter ego de la belle époque oranaise, Sbâa Bachir, Saïd Emtir et Mohamed Boukhater.  


Rachid BELARBI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER