Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Sports

Les Ghanéens lancent la guerre psychologique

Les joueurs de l’ESS contraints de s’entraîner dans le parc d’une école !

Le manager général de l’Entente de Sétif Daïaedinne Boulahdjilet, qui est également le chef de la délégation qui s’est rendue depuis dimanche le Ghana, a tenu à dénoncer le refus des autorités sportives de la ville de Kumasi d’avoir refusé d’octroyer un créneau au stade des sports de Baba Yara afin de permettre à l’équipe d’effectuer une séance d’entraînement avant de rallier le lendemain la ville de Dormaa Ahenkro où est basé son prochain adversaire, en l’occurrence Aduana Stars FC, soit à plus de 200 km de Kumasi. “Sincèrement, je suis très surpris du refus des responsables du stade de Kumasi de nous permettre de nous entraîner au stade de la ville. Je pensais que ces pratiques avaient disparu. Nous sommes pourtant amis en faisant partie du même continent et qu’une pareille demande soit acceptée le plus normalement du monde. J’ai même proposé de payer le temps de notre séance. Hélas, ils ont refusé de nous laisser nous entraîner, et c’est vraiment dommage”, a-t-il déclaré sur les ondes de la radio locale Oyerepa FM, qui s’est rapproché de lui pour connaître les conditions dans lesquelles préparent les Sétifiens la confrontation de demain face Aduana Stars FC avant de poursuivre : “Croyez-moi si s’étais en Algérie et qu’un club venait de l’étranger, je vous assure qu’une demande de ce type sera immédiatement acceptée.” Finalement, les Sétifiens se sont entraînés dans le parc d’une école. La séance a été consacrée à la récupération après un long et usant déplacement entre Algérie, Casablanca et Kumasi avant de rallier hier la ville de Dormaa Ahenkro par bus, soit un peu plus de 200 km où aura lieu la première manche, plus précisément à Agyeman Badu Stadium de main mercredi à partir de 16h, heure algérienne. Il est juste de rappeler, il y a quelques jours à peine, soit à l’occasion de la réception du représentant de la République centrafricaine, le Real Bangui, dans le cadre du premier tour des qualification de la LDC, la direction sétifienne avait pris plusieurs mesures favorables telle la mise à la disposition de cette équipe le terrain du stade des 500-Logts doté de toutes les commodités où elle s’est entraînée à plusieurs reprises tout comme au niveau du stade du 8-Mai-1945 où elle a effectué deux séances alors que le règlement leur offre seulement une seule séance, la veille du match. Les hôtes des Sétifiens ont en outre bénéficié d’un don d’effets vestimentaires spécial hiver afin de leur permettre de passer au chaud leur séjour au moment où les températures affichaient les -5° durant toute la journée.

Farès Rouibah


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER