Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

Ligue des Champions Africaine : Ferroviario Clube da Beira 1 - USMA 1

Les Rouge et Noir pouvaient mieux faire

©Archives Liberté

L’USM Alger peut se mordre les doigts. Certes, l’équipe algéroise a réalisé une bonne opération en imposant le match nul (1-1) au Mozambique face à Ferroviario Clube da Beira pour le compte du match aller des quarts de finale de la CAF Champions League, mais elle aurait pu prétendre à mieux. Ce nul met les Algérois en ballottage favorable pour atteindre le dernier carré de la prestigieuse compétition africaine.
Il faut savoir que l’adversaire est loin d’être un foudre de guerre, qui n’a dû sa présence à ce stade de la compétition qu’à la sanction infligée par la Fifa au Soudan, éliminant systématiquement Al-Merreikh, le lauréat à la deuxième place du groupe A derrière l’ES Sahel.
Pour ce match, l’entraîneur Paul Put a aligné un onze complémentaire, mais avec plus de prudence avec l’incorporation de trois milieux de terrain à vocation défensive. Zemmamouche dans les bois, protégé par le quatuor défensif composé de Meftah et Benmoussa dans les couloirs, Chafaï et Abdelaoui dans l’axe. Benkhemassa, Koudri et Benguit au milieu de terrain, alors que le trio offensif était composé de Hamzaoui, Meziane et Derfalou.
Malgré une pelouse catastrophique, impraticable en plusieurs endroits du terrain, les joueurs de l’USMA ont essayé de porter le danger dans le camp adverse en usant de longues balles. Derfalou et Hamzaoui étaient plus remuants, mais l’état de la pelouse les empêchait d’aller au bout de leurs tentatives. La première action dangereuse était en faveur des Algérois. Un centre de Derfalou a obligé le gardien de but à intervenir pour éloigner le danger (22’). Le même joueur s’est complètement raté au moment d’armer son tir, alors qu’il se trouvait dans une position idéale (28’). La réaction de l’équipe locale est intervenue à la demi-heure de jeu grâce à une tête du Nigérian Amara Ugwu, mais qui a trouvé un Zemmamouche vigilant (32’). Hamzaoui aurait pu donner l’avantage à son équipe avant la pause, mais il a complètement dévissé au moment de tirer, alors qu’il était face-à-face avec le gardien adverse (37’). Quelques instants après, l’avant-centre prêté par Nacional Madeira, a cédé sa place à Hammar Ziri pour cause de blessure. La fin du premier half est en faveur de l’équipe locale, qui a multiplié les incursions et a bénéficié de plusieurs corners. Heureusement que le portier usmiste était dans son jour.
Les Rouge et Noir ont failli trouver la faille dès l’entame de la seconde période. Suite à une incursion de Derfalou, qui a fait une offrande à Hammar Ziri, mais ce dernier a complètement raté sa reprise, alors qu’il se trouvait dans les six mètres (46’). Après de nombreuses incursions, les Usmistes ont logiquement ouvert le score par l’intermédiaire de Derfalou, qui a utilisé sa puissance physique pour se débarrasser des deux défenseurs axiaux. L’avant-centre de l’USMA a enchaîné par un puissant tir à ras de terre pour battre le gardien de but (62’). Une erreur défensive a failli permettre à Ferroviario Clube da Beira d’égaliser, mais Zemmamouche était présent pour dégager devant l’attaquant adverse (68’).
Le plus remuant des attaquants usmistes, Derfalou, a raté une belle opportunité d’ajouter un deuxième but. Sa tentative de lob n’a pas été à la hauteur. Il faut dire qu’il était trop excentré pour pouvoir redresser le ballon (78’). Alors que l’on se dirigeait vers une victoire de l’USMA, une erreur de marquage a permis à Kanda d’égaliser(89’). Un but qui a quelque peu gâché la fête des Usmistes, mais les portes d’une qualification en demi-finale sont grandes ouvertes.    

Malik A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER