Scroll To Top

Sport / Sports

ILS ONT LARGEMENT BATTU LE NIGER

Les Verts confortent leur leadership

© D. R.

24 heures après avoir “cédé” provisoirement la tête du classement au Burkina  Faso,  facile  vainqueur  avant-hier  de  Djibouti,  la  sélection nationale de football a repris la tête du  classement  de  sa  poule, à la faveur de la victoire ramenée haut la main de Niamey. 

Lors d’une rencontre  dominée  de  bout  en  bout, les  coéquipiers  de Feghouli n’ont pas fait dans le détail en atomisant leur adversaire du jour sur le score de 4 à 0. Une victoire, ô combien précieuse, qui permet aux Verts de reprendre la première place avec 10 points dans leur escarcelle, soit avec le même nombre de points que le Burkina Faso mais avec un meilleur goal average. Cette victoire précieuse des Algériens va leur ouvrir la voie à la qualification au match barrage, dernière étape avant le Mondial 2022. 

En effet, les protégés de Djamel Belmadi auront l’avantage de disputer le prochain match, comptant pour la cinquième journée, non seulement devant la formation la plus modeste du groupe, à savoir Djibouti, mais surtout ils auront aussi la possibilité de disputer ce rendez-vous sur terrain neutre qui n’a pas été encore désigné même si on parle d’une éventuelle délocalisation en Égypte.

Ce n’est pas tout dans la mesure où les Verts recevront leur concurrent direct pour la course à la première place (Burkina Faso) à domicile en novembre prochain. C’est dire que l’EN a pris une sérieuse option pour la qualification au match barrage.

Pour revenir à la rencontre disputée face au Niger, disons que les Verts ont eu la tâche facile, comme ce fut le cas lors de la rencontre disputée devant le même adversaire à Blida, il y a quelques jours. Même si la formation entraînée par Cavalli a tenté de surprendre l’EN dès l’entame du match, il n’en demeure pas moins que cette “recette” n’a pas fonctionné. Au contraire, les Algériens vont carrément sortir de leur torpeur pour aller titiller la citadelle adverse.

Vingt minutes ne s’étaient pas écoulées que l’EN parvient à trouver le chemin des filets par l’entremise de Mahrez qui, seul au point de penalty, va placer le ballon hors de portée du gardien nigérien. Cette réalisation va donner des ailes aux Algériens qui vont doubler la mise quelques instants plus tard, par l’entremise d’Aïssa Mandi (33’). Devant un adversaire complètement assommé et désorganisé en même temps, l’Algérie va achever cette première mi-temps à son avantage. 

L’on croyait que le Niger allait revenir avec des ambitions en deuxième période ne serait-ce que pour sauver l’honneur. En vain. Les Algériens vont sceller définitivement le sort de la partie, après la pause citron. 48’, Belaïli sert magistralement Feghouli dans la surface de réparation. Le sociétaire de Galatasaray va offrir un caviar à Bennacer qui n’avait qu’à pousser le ballon au fond des filets. 

Six minutes plus tard, c’est au tour de Bounedjah d’inscrire le quatrième but. Les carottes étaient bel et bien cuites pour le Niger qui a tenté de minimiser les dégâts. Le score aurait pu être plus lourd si les Algériens s’étaient montrés plus efficaces devant les buts adverses, sachant que des éléments comme Benayada, Ammoura, Boudaoui, Zorgane pour ne citer que ceux-là qui ont eu droit à un temps de jeu. 
 

Nazim T.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER