Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Après le pétage de plombs de Rabah Madjer

L'ONJSA exprime sa solidarité avec Maamar Djebbour

© D.R.

Au lendemain du pétage de plombs de Rabah Madjer lors de la conférence de presse organisée à la fin de la rencontre face au Centrafrique, l'ONJSA (Organisation nationale des journalistes sportifs algériens) , dont le président est Youcef Tazir a réagi par un communiqué dont la Rédaction Digitale de "Liberté" (#RDL) a reçu une copie. Elle fait ainsi le constat "avec regret et stupéfaction que des journalistes de la presse nationale soient injustement intimidés" et "exprimer sa solidarité" avec le journaliste "victime d’une agression verbale et d’un jugement de valeur arbitraire de la part du sélectionneur Rabah Madjer".  

Texte intégral du communiqué:

"L’Organisation nationale des journalistes sportifs algériens (ONJSA) a constaté avec regret et stupéfaction que des journalistes de la presse nationale soient injustement intimidés lors de la conférence de presse animée par le sélectionneur de l’équipe nationale de football, Rabah Madjer, mardi 14 novembre à Alger, soit à la fin du match Algérie-Centrafrique. L’ONJSA exprime sa solidarité avec le journaliste de la Chaine 3 de la Radio nationale, Monsieur Maamar Djebbour, victime d’une agression verbale et d’un jugement de valeur arbitraire de la part du sélectionneur Rabah Madjer.Il faut relever que la question ayant déclenchée l’ire de Rabah Madjer était adressée au capitaine de l’équipe, Ryad Mahrez. En ce sens, l’ONJSA tient à rappeler à l’endroit de Rabah Madjer et de la FAF (son employeur) qu’il s’agit là de pratiques arbitraires et antidémocratique appartenant à une époque révolue dans un pays où les lois de la République garantissent au citoyen la liberté d’expression.La Constitution énonce dans son article 50 que «La liberté de la presse écrite, audiovisuelle et sur les réseaux d'information est garantie. Elle n'est restreinte par aucune forme de censure préalable…». L’ONJSA demeure fermement convaincue que l’homme de la presse doit observer, dans l’exercice de sa profession, le respect de l'éthique. De ce fait, elle invite tout organisme, responsable ou simple citoyen victime d’accusation sans fondement, d’information erronée ou de propos diffamatoires portant atteinte à leur honneur d’user du droit de réponse conformément à la loi en vigueur.Enfin, l’ONJSA exhorte les journalistes et tous les acteurs du Mouvement sportif national à faire montre d'engagement et de responsabilité, les invitant à la sagesse et la sérénité et surtout éviter toutes formes polémiques qui ne font qu’exacerber la situation."

Rédaction Digitale de "Liberté" (#RDL)

@JournaLiberteDZ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER