Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

Coupe de la CAF

MCA : l’heure de vérité

Le Mouloudia d’Alger avait réalisé l’essentiel à Alger lors du match aller du quart de finale de la Coupe de la CAF face au Club Africain en s’imposant par un but signé Nekkache. Ce soir, l’équipe algéroise est appelée à finir le travail au stade de Radès pour atteindre le dernier carré et poursuivre l’aventure africaine. Les Vert et Rouge ont montré un visage séduisant, et la bande à Bernard Casoni veut enchaîner et maintenir la cadence. Pour certains, le score d’un but à zéro reste insuffisant face à un habitué des compétitions continentales, mais il faut savoir que cette avance, aussi maigre soit-elle, permet au Mouloudia d’aborder la manche retour en ballottage favorable. Tout le monde au sein du vieux club algérois accorde une grande importance à cette compétition et rêve d’une nouvelle consécration continentale des Vert Rouge après une traversée du désert de 41 ans. En effet, la dernière consécration des Mouloudéens dans une compétition africaine remonte à 1976 en C1. L’entraîneur du MCA n’est pas insensible au vœu des Mouloudéens et n’a pas hésité à affirmer que son équipe “fera tout pour accrocher une 2e étoile sur le maillot du club”. C’est avec cet esprit que les Mouloudéens vont aborder cette deuxième manche à Radès et font de la compétition continentale le principal objectif à cours terme. Comme annoncé dans notre précédente édition, le MCA s’est entraîné vendredi à 19h (l’heure du match) sur la pelouse du stade de Radès. Tout le monde était présent, même les joueurs qui souffraient de quelques bobos physiques se sont entraînés le plus normalement du monde avec leurs camarades. Ainsi, Chaouchi, Bouhenna, Chérif El-Ouazzani, Derardja et Nekkache seront opérationnels ce soir, et le coach pourrait compter sur leurs services. Les Mouloudéens affichent une grande envie et ne pensent qu’à cette confrontation dans la perspective de revenir avec le billet qualificatif pour le dernier carré. C’est ce que dégageait l’entraîneur du MCA lors de la conférence de presse vendredi soir. “J’ai dit aux joueurs qu’ils doivent faire honneur à l’Algérie. C’est la première fois que le MCA gagne contre le Club Africain, et à Tunis ce ne sera pas facile. À nous d’achever le travail maintenant. Nous devons imposer notre jeu et nos certitudes. Nous n’avons pas droit au moindre relâchement. Nous devons garder notre calme, car dans ce genre de compétition, nous risquons de rencontrer des difficultés de tout genre. Nous devrons aborder le match avec la même détermination. Nous devons tirer le meilleur de nous-mêmes. Nous sommes capables de faire plus. Nous devrons être forts mentalement et cela se fait durant le travail de tous les jours”, a indiqué le coach mouloudéen. Pour sa part, son homologue du Club Africain, Marco Simone, s’est montré très confiant en affirmant que son équipe va se qualifier. “Nous avons une meilleure idée sur le MCA. Nous allons trouver la bonne formule pour gagner et nous qualifier dimanche”, a-t-il fait savoir. Il faut savoir que le technicien italien entretient des relations très tendues avec les supporters du Club Africain, qui ne vont pas tolérer une élimination en Coupe de la CAF, surtout après un début de championnat timoré. Il faut savoir que la mission des Algérois ne sera pas de tout repos dans un stade qui ne leur réussit pas vraiment. En effet, ils ont déjà joué deux fois sur la pelouse du stade de Radès et ils y ont laissé des plumes à chaque sortie. D’abord, c’était contre l’Espérance de Tunis à la CAF Champions League en 2011, où les Vert et Rouge ont lourdement chuté sur le score de 4 buts à 0, avant d’être battus en finale de la Coupe de l’UNAF face au Club Africain sur le score de 2 buts à 0. Malgré ces statistiques défavorables, l’entraîneur Casoni et ses joueurs sont plus que jamais optimistes. Ils estiment qu’ils sont capables de revenir avec le fameux sésame pour la demi-finale et poursuivre l’aventure africaine jusqu’au bout.


Malik A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER