Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

Le CSOB relève le défi et commémore Elimam

MCO : le derby, pour grandir

Mis en confiance par le succès rapporté de Tadjenanet, le Mouloudia d’Oran s’attaquera demain au grand défi du derby face à l’USMBA avec comme seul objectif : une victoire, la seconde de rang, pour bonifier l’inattendu hold-up réussi face au DRBT et confirmer les belles promesses affichées voilà une semaine. Moez Bououkaz n’a cessé, d’ailleurs, de rappeler à ses joueurs l’importance d’enchaîner avec un autre bon résultat, qui plus est à domicile et dans un derby aussi passionnant que celui de demain face à un adversaire qui avait fait très mal la saison dernière aux coéquipiers d’Abderraouf Natèche dans le chaudron du 24-Février. Le fait qu’il y aura en face un emblème du MCO en la personne de Cherif El-Ouazzani pimentera encore plus les débats et risque de mettre l’actuel entraîneur mouloudéen, Bououkaz, sous une plus grande pression, notamment, lors de l’entrée des deux équipes sur le terrain vu l’immense popularité du Cap’tain Si Tahar auprès du public oranais, habitué à scander son nom et à chanter à sa gloire à chacune de ses apparitions dans la peau d’un adversaire, comme pour rendre hommage à l’ancien milieu de terrain et joueur le plus titré de l’histoire des Rouge et Blanc d’El-Hamri. Privé d’Omar Boudoumi et d’Adel Lakhdari, forfaits sur blessures, le staff technique oranais devrait reconduire, à un élément près, le onze qui a terminé le match à Tadjenanet, avec notamment Benamara dans la récupération et une éventuelle paire Belal-Frifer sur le front de l’attaque. Dans un autre registre, plus nostalgique celui-là, la dynamique association Ouled El-Bahia a rendu un vibrant et émouvant hommage à l’inoubliable président Kacem Elimam à l’occasion du 7e anniversaire de sa tragique disparition à travers un sobre mémorial qui a eu pour cadre le palais des sports Hammou-Boutlélis. Son fils aîné Sofiane, Sid-Ahmed Belkedrouci, Sebbah Benyagoub, Hafid Belabbès, Chaïb Haddou, Hakim Meddahi, Houari Belaroussi, Daoud Bouabdallah, Redouane Benzerga, Amine Bahlouli, Khaled Rihi ainsi que d’anciens dirigeants comme Soualmia Benyagoub, Abdennour Seddik et Saïd Bellahcen ont, ainsi, répondu à l’appel des Ouled El-Bahia, tout comme les hommes forts de la direction de l’ASMO que sont Merouane Baghor et Larbi Oumamar ainsi que le président de l’AS Radieuse, Kada Chafi. Le wali d’Oran, Cherifi Mouloud, accompagné du chef de daïra, a donné à cette initiative un cachet officiel, en dépit de l’absence regrettable des représentants de la police et de la Protection civile, dont le défunt Elimam était pourtant un émérite officier. La fratrie des Falet, Boucif, Hamada et Othmane, hommes de terrain du CSOB ont, assurément su relever le défi et rappelé aux présents l’immensité de celui que le tout-Oran prénommait affectueusement ‘‘Kacem’’.


Rachid BELARBI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER