Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Affaires USMH et RCK

Medouar met les points sur les “i”

Le président de la Ligue de football professionnelle (LFP) n'a pas tardé à mettre les points sur les “i” concernant les affaires des licences des deux clubs algérois la Ligue 2, à savoir l’USM El-Harrach et le RC Kouba, qui continuent à évoluer avec les joueurs espoirs en attendant la qualification de leurs nouvelles recrues. “Pour être clair, la LFP n’est pas là pour sanctionner les clubs, mais ceux qui ne régularisent pas leur situation de dettes vis-à-vis de la CRL ne pourront pas espérer qualifier leurs joueurs, ce n’est ni Medouar ni un autre qui décident, ce sont les lois, et nous sommes là en tant que Ligue pour faire respecter la loi. Maintenant pour ce qui est du cas du RCK, je dirai que le président de ce club est en train de mentir à ses supporters. Le dossier qu'il nous a fourni est invalide. Il manque pas mal de choses, notamment des signatures, des légalisations et un tas d’autres détails qui font que le dossier ne peut pas être validé”, explique Medouar qui s'interroge également sur le déplacement de certains joueurs du RCK au siège de la LFP.
“Je me questionne sur l’utilité du déplacement de certains joueurs du RCK au siège de la Ligue ? La Ligue n’a rien à voir avec ces joueurs et ce n’est pas avec eux que nous traitons ! Tout ça c’est de l’anarchie.”
Concernant l'USMH, le président de la LFP révèle qu'il a reçu Laïb dans son bureau et lui a octroyé 2,5 milliards de centimes pour régler les dettes du club. “Pourquoi les dirigeants d'El-Harrach ne disent pas la vérité à leurs supporters ? J'ai reçu Mohamed Laïb la semaine passée dans mon bureau. Je lui ai remis un chèque de 2,5 milliards de centimes représentant une avance sur les droits TV, mais personne ne parle de ça ! Il a reçu un chèque de 1,5 milliard de Gica, soit un total de 4 milliards sur les 8,3 milliards de dettes. Il pouvait régler une partie des dettes, il ne l'a pas fait pour réclamer les licences de ses joueurs”, dira Medouar.
Et de conclure : “Je n'ai aucun droit de bloquer les clubs. Mais si l’USMH et le RCK ne régularisent pas leur situation, ils continueront à jouer avec les espoirs jusqu’à la fin de la saison s’il le faut.”

Rachid Abbad


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER