Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Pas de trace d’agent ou de superviseur à Mongomo

Où sont passés les recruteurs ?

n Huit jours après le début de la Coupe d’Afrique des nations en Guinée équatoriale, et spécialement dans la ville de Mongomo où Liberté est présent pour faire la couverture des rencontres du groupe C dont fait partie l’Algérie, nous avons remarqué l’absence des recruteurs, alors que la CAN était toujours une belle vitrine et un marché juteux pour les nombreux recruteurs européens et autres, qui sont toujours à la recherche des perles rares, afin de les placer dans des équipes européennes. Or, lors de cette 30e édition de la CAN, les recruteurs se font rares.
Selon certaines indiscrétions, c’est à partir des quarts de finale que ces derniers seront nombreux. À des tours avancés de la compétition, des équipes se distinguent forcément, et plusieurs joueurs sortent du lot, ils seront, du coup, sous les feux des projecteurs.
En fait, c’est bénéfique aussi bien pour les recruteurs, que pour les joueurs qui peuvent quitter leur pays pour aller tenter une expérience professionnelle et donner un autre élan à leur carrière footballistique. Espérons que notre équipe nationale réussira un beau parcours dans cette Coupe d’Afrique des nations, et que les joueurs algériens qui évoluent dans des championnats moins huppés se distinguent pour être recrutés par de grands clubs européens.
On citera, à titre d’exemple, Djabou qui joue au Club Africain, Islam Slimani au Sporting Portugal et Soudani au Dinamo Zagreb.


S. M.  


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER