Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

Le RND s’appuie sur l’ASMO, le FLN compte sur le MCO

P/APC d’Oran : un derby El-Morro - Mehiaoui !

Mohamed El-Morro et Tayeb Mehiaoui s’apprêtent à se livrer bataille pour le très convoité strapontin de président de l’APC d’Oran. Le PDG de la SSPA-ASMO et le président du CSA-MCO s’activent, en effet, depuis déjà un bon bout de temps pour se frayer un chemin jusqu’à la mairie, et ce, en perspective des prochaines élections locales, fixées au 23 novembre 2017. Pour arriver à leurs fins, El-Morro et Mehiaoui ont choisi, chacun de son côté, une “monture” de choix afin d’être assuré de bien figurer lors du décompte final. Le président asémiste est, en effet, tête de liste du RND à Oran, au moment où Mehiaoui sera la tête d’affiche du FLN. Bien que leurs désignations respectives ne soient pas encore annoncées publiquement, les plus initiés aux frontières entre le foot, l’argent et la politique à Oran le savent depuis déjà un bon moment. Car, quand bien même El-Morro et Mehiaoui ne seraient pas les plus populaires des “personnalités” asémistes et mouloudéennes, le fait qu’Oran a hérité de l’organisation des Jeux méditerranéens de 2021 a contribué à ancrer chez les politiques de la ville l’idée de nommer un “sportif” comme président de l’APC pour succéder au maire sortant, Noureddine Boukhatem, lui-même ancien joueur de l’ASMO. Pour l’anecdote, ce n’est pas la première fois qu’El-Morro se présente aux élections. Il y a cinq ans déjà, il était à la tête du Mouvement populaire algérien (MPA), parti politique alors nouvellement créé et nouvellement agréé à la faveur de la loi organique n°12-04 du 12 janvier 2012 relative aux partis politiques qui participaient aux législatives du 10 mai de la même année. Tête de liste MPA à Oran, il était suivi de près dans la hiérarchie par… Djebbari Meriem, la fille aînée de Youssef, l’ancien président du MCO. Quant à Tayeb Mehiaoui, il a à son actif plusieurs mandats politiques en tant que vice-président de l’APW ou encore de sénateur de la ville, toujours sous l’égide du FLN.

Rachid BELARBI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER