Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Messaoudène (Président de la commission d’homologation des stades de la LFP)

“Pourquoi l’ASAM n’utilise-t-elle pas le nouveau complexe sportif ?”

Dans une déclaration à Liberté, le président de la commission d’homologation des stades de la LFP, M. Messaoudène explique pourquoi le stade Demène-Debbih d’Aïn M’lila n’a pas été homologué. “La fiche technique du stade Demène-Debbih, établi par les services concernés de cette ville, revèle que le stade contient 6 000 places. Avec cette contenance c’est permis de jouer en Ligue 2, mais pas en Ligue 1 où les conditions sont claires. D’abord le stade n’est pas doté d’éclairage, ensuite avec cette capacité de 6 000 places il n’est pas possible de leur donner le OK, nous avons dépêché deux délégations qui ont relevé toutes ses réserves, ensuite nous avons envoyé une commission nationale qui a relevé les mêmes réserves, donc il m’est impossible de donner mon accord pour homologuer ce stade”, révèle Djamel Messaoudène en réponse aux doléances des M’lilis qui souhaitent retrouver leur stade fétiche. Notre interlocuteur s’interroge également sur la non-utilisation du nouveau complexe sportif d’Aïn M’lila. “Pourquoi l’ASAM ne joue-t-elle pas dans le nouveau complexe sportif, un véritable bijou avec une capacité de plus de 20 000 places et offre toutes les commodités de sécurité pour abriter les matchs de Ligue 1 ? Il ne reste qu’à poser une nouvelle pelouse qui nécessite juste une vingtaine de jours de travaux pour être prêt”, conclut l’ex-président du CABBA. À noter que l’ASAM est revenue avec un point de son déplacement à Médéa face à l’OM local suite au score vièrge (0-0) qui a sanctionné la rencontre.

R. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER