Scroll To Top

Sport / Sports

UN CALENDRIER DÉMENTIEL IMPOSÉ À L’ÉQUIPE QUI SE PRÉPARE POUR LA FINALE DE LA COUPE DE LA CAF

Qui veut compliquer la tâche à la JSK ?

© D. R.

La demande de la JSK d’ajourner le match face à la JS Saoura pour mieux préparer le déplacement à Cotonou n’a pas été, pour l’heure, satisfaite par les autorités sportives. Si le calendrier est maintenu, les Canaris risquent d’aborder la finale dans de mauvaises conditions.

S’ils ont été sensibles aux derniers messages de félicitations et d’encouragement émanant de la part des hautes autorités sportives du pays, notamment le MJS, la FAF et la LFP, après la brillante qualification des Canaris pour la finale de la coupe de la CAF, les dirigeants de la JS Kabylie pensaient que le calendrier du club allait être quelque peu aménagé cette semaine en prévision de cette importante échéance africaine.

Finalement, ils ont dû vite déchanter car, à défaut d’approuver la demande de la JSK de reporter le match d’aujourd’hui contre la JS Saoura, la FAF et la LFP n’ont pas trouvé mieux que de maintenir cette rencontre pour ce soir au stade du 20-Août de Béchar, mais de programmer, en plus, un autre match de championnat pour dimanche 4 juillet contre le NC Magra à Tizi Ouzou.

Du coup, la JSK crie au scandale et ne comprend pas les dessous de cette programmation démesurée qui va à l’encontre d’un club qui, pourtant, est appelé à défendre les intérêts du football algérien.

“Ce qui intéresse les responsables de la FAF et de la LFP, c’est de liquider coûte que coûte ce championnat avant le 15 août et au diable la JSK”, nous dira un vieux supporter kabyle qui ne fait que confirmer, en fait, le sentiment de déception et de frustration de milliers de supporters des Canaris.

Du coup, la direction de la JSK s’est retrouvée dans l’embarras face à cette décision saugrenue et a dû affréter à la hâte un avion spécial pour pouvoir rallier aujourd’hui, jour du match, la ville de Béchar où la rencontre est prévue à 18h. De son côté, le staff technique de la JSK a chamboulé tout son programme de travail, puisque les poulains de Denis Lavagne ont été conviés à une séance d’entraînement pour hier à 17h au stade du 1er-Novembre avant de rallier l’hôtel l’Hirondelle de Bordj El-Kiffan en début de soirée afin de rejoindre aisément l’aéroport Houari-Boumediene ce matin, où le vol pour Béchar est prévu à 10h. 

“Ce n’est pas possible de jouer avant le 10 juillet, car il va falloir préparer comme il se doit cette finale de la Coupe de la CAF contre le Raja de Casablanca”, dira le porte-parole de la JSK, Mouloud Iboud, tout comme le président Chérif Mellal et le directeur général du club Nassima Benabderahmane.

Toujours est-il que le coach kabyle Denis Lavagne, qui espérait jouer au plus la finale de la coupe de la Ligue le 2 ou 3 juillet, a dû se plier aux exigences de la FAF et de la LFP pour se présenter ce soir sur le terrain de Béchar, mais il semble que la JSK aurait décidé d’aligner une “équipe B” composée de joueurs remplaçants et de quelques “espoirs” pour éviter le forfait. 

Enfin, il est à signaler que les dirigeants de la JSK s’efforcent depuis hier de solliciter les responsables de la FAF et ceux de la LFP pour tenter d’obtenir tout au moins le report du match de dimanche contre Magra pour éviter tout risque de blessures à leurs joueurs, à trois jours du déplacement pour le Bénin, fixé pour mercredi 7 juillet, sachant que la finale de la coupe de la Ligue est reportée à la fin du mois de juillet. 
 

Mohamed HAOUCHINE 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER