Scroll To Top

Sport / Sports

il a animé ce jeudi sa première conférence de presse

Rajevac, son traducteur et la Com (Vidéos)

Capture écran de la vidéo de Liberté/©Liberte-algerie.com

Il y a eu le style Vahid Halilhodzic, après celui de Christian Gourcuff, voilà le style de Milovan Rajevac. La première conférence de presse du serbe en tant que sélectionneur national s’est déroulé, ce jeudi matin, au centre de presse de l’OCO (complexe Mohamed Boudiaf) dans une ambiance plus au moins sereine.

Lire l'article de "Liberté" en cliquant ICI

Ceux qui s’attendaient à des débats houleux ou à des « fortes »répliques, ont dû être déçus. Le fait que ce soit la première apparition du serbe devant les journalistes algériens n’est pas la seule raison. Ni encore le fait qu’il ait mis les pieds en Algérie pour la première fois il y a moins de deux jours et donc qu’il n’a pas eu encore le temps de s’acclimater.  Sans aucun doute le plus grand problème qu’aura à résoudre Milovan Rajevac, que ce soit avec les joueurs, ou avec les journalistes, ce sera celui de la communication. Durant cette conférence de presse l’ancien sélectionneur du Ghana a montré qu’il ne parlait ni comprenait l’arabe ou le français. Par contre il comprend l’anglais mais ses réponses c’est toujours en langue serbe.  La présence de son interprète est ainsi cruciale. C’est le coach lui-même qui l’a choisi, et il s’agit d’un Bosno-suisse Kristijan Cvijetic. Ce dernier a totalement raté sa première « sortie » devant la presse algérienne. Les journalistes présents étaient unanimes pour remettre en cause son statut d’interprète.

Extraits de la conférence de presse de Milovan Rajevac (jeudi 14 juillet 2016)/Réalisation: Salim KOUDIL

Concernant les déclarations de Milovan Rajevac durant cette rencontre  la quasi majorité d'entre-elles étaient des « idées » vagues sans vraiment dévoiler le « plan » qu’il affirme avoir pour diriger les Verts. Toutefois quelques phrases  prononcées ont suscitées l’attention. 

Vraisemblablement les algériens doivent se préparer à oublier la tactique ultra offensive avec laquelle a travaillé Halilhodzic et Gourcuff . L’entraîneur serbe le précise d’avance « je préfère gagner 5 fois par un but à zéro qu’une fois par cinq buts à zéro ».  Pour « visualiser » son approche, Rajevac a une référence, le détenteur de l’Euro 2016. « Avant les demi-finales le Portugal n’avait pas gagné un seul match et pourtant il a été champion  cette année » a-t-il rappelé. Une manière de refroidir les ardeurs des adeptes du beau jeu. Pour lui l’important c’est de gagner quel que soit la manière de jouer.  Il a affirmé que son objectif avec les Verts serait de faire mieux que les résultats obtenus  (quarts de finale) avec les Blacks Stars lors du mondial 2010 « je rêve de dépasser la cinquième place obtenue avec le Ghana ».

Traducteur dites-vous!

Kristijan Cvijetic a été sans aucun doute celui qui a attiré le plus d’attention lors de cette conférence de presse. L’interprète-adjoint de Rajevac (lire l'article de "Liberté" en cliquant ICI) s’est a plusieurs reprises emmêlé les pinceaux en essayant de traduire du serbe vers le français (et visiblement même dans l’autre sens). La vidéo en dessous en donne un aperçu

Lorsque Kristijan Cvijetic s'emmêle les pinceaux/Réalisation: Salim KOUDIL

A la fin de la conférence de presse les journalistes n'ont pas caché leur déception du rôle d'interprète octroyé au Bosno-suisse (voir vidéo en dessous).

Réactions de quelques journalistes sportifs à la fin de la conférence de presse de Milovan Rajevac/Réalisation: Salim KOUDIL

Cependant la plupart restent indulgents avec Milovan Rajevac, tout en ajoutant, à chaque fois, "pour le moment"...

Salim KOUDIL

@SalimKoudil

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
6 réactions
népourêtrelibre le 14/07/2016 à 21h26

Ce nouvel entraineur va coûter cher à la société... Puisqu'il ne parle pas Français. Donc, il faut un traducteur et puis méconnu... Saviez-vous qu'il a été limogé ou pas!? Bande de connards que nous sommes.. Ils nous font avaler même la viande d'âne que les gens ont déjà mangé durant le mois de ramadhan. Mauvais choix! À mon avis.

ALI MEDFA3 le 14/07/2016 à 21h32

Les journalistes Algériens se sont défoulés sur Hallilozich et Gorcuff au point ou ils ont pris la poudre d’escampette. L'ex entraîneur de l'USMAlger HAMDI fut l'objet d'une grande polémique parce qu'il n'a pas répondu a une question en Arabe La question qui se pose aujourd'hui : Les responsables de la fédérations n'ont ils pas choisi volontairement un entraîneur qui ne sait pas parler ? Quand a vous journalistes vous avez chanté tout l'été eh bien dansez maintenant !!

népourêtrelibre le 14/07/2016 à 21h33

Vraiment, il n'y a pas de quoi être fier lorsqu'on voit qu'on est dirigé par des nullards... Les prises de décision se prennent en fonction de l'humeur... J'aurais aimé voir Fergani, Khalef, n'importe qui de nos entraineurs nationaux que de ramener un étranger qui ne parle pas Français... Comment va t-il communiquer avec les joueurs tous issus de l'immigration!? J'espère du fond du cœur que l'équipe nationale ne se qualifiera ni au mondial ni en coupe d'Afrique... SIC.

népourêtrelibre le 15/07/2016 à 12h58

Je le dis au futur : Il arrivera un jour où aucun entraineur étranger voire même national voudra prendre en main cette équipe Nationale. À mes yeux et ce constat que je fais est logique car rien ne peut se faire sans avoir réunir tous les ingrédients nécessaires à savoir une fédération compétente dans le domaine sportif. Rouaroua logiquement parlant aurait jeté son tablier peu après l'échec de la coupe d'Afrique. À voir juste le ministère de la jeunesse aux sports nous donne une idée. est livré?

népourêtrelibre le 15/07/2016 à 16h35

En écoutant les déclarations de certains des journalistes présents lors de la conférence avec le nouvel entraineur me donne envie de dire que l'erreur est du pseudo président de la fédération de Football. Combien va t-il nous revenir en matière d'argent surtout lorsqu'on sait que le résultat va être négatif. Pour avoir un équipe Nationale digne faut d'Abord qu'on se débarrasse de ce régime et de ses acolytes. Il n'y a rien qui fonctionne selon les règles. C quoi être indépendant!? Bouteflika.

népourêtrelibre le 15/07/2016 à 18h59

Voir ce qu'elle a construit la France pendant 132 de présente.. Et vois en comparaison avec ce que le régime d'Oujda a construit pendant ces 54 ans de règne sans partage... Hier, on appelait Alger la Blanche... Aujourd'hui, on la dénommait Alger la noirceur... Il suffit de voir juste Kouba là où j'Avais grandi avec son cinéma Rex et L'Élite les deux sont fermés parce que tout est devenu interdit chez les bornés. Aussi, de l'odeur du jasmin qui sortait des Jardins de la plupart des belles villas.

Commentaires
6 réactions