Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Compétitions africaines

Réunion mardi pour évoquer la reprise


Les dirigeants du football africain vont tenir demain une visioconférence pour évoquer les solutions qui s'offrent à eux en vue d'une reprise du football sur le continent à la suite de la longue  interruption due à la pandémie de coronavirus.  

Les discussions, menées par le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, porteront notamment sur la Coupe d'Afrique des nations (CAN) à 24 pays, qui doit se tenir du 9 janvier au 6 février 2021 au Cameroun. “Nous espérons sincèrement que la Coupe d'Afrique des nations se tiendra comme prévu en janvier et février prochains”, a dit à l'AFP le secrétaire général de la CAF, Abdelmounaim Bah.  Or, les qualifications pour la CAN n'ont pas pu aller à leur terme, et une option envisagée serait de les faire se terminer en octobre et novembre. Cela entraînerait un nouveau report du début des qualifications pour la Coupe du monde 2022, initialement prévues pour débuter en mars et dans un premier temps décalées à octobre. Ces qualifications ne devraient finalement commencer qu'en 2021, après la CAN. 

Les cas du Championnat d'Afrique des nations ­— qui oppose des équipes nationales composées de joueurs évoluant dans leur pays d'origine — de la Ligue  des champions de la CAF et de la Coupe de la confédération devraient également être évoqués.  Ces deux dernières compétitions, équivalents africains de la Ligue des  champions et de la Ligue Europa, ont été interrompues en mars au niveau des demi-finales. Des scénarios pour disputer ces demies et les finales soit en août, soit en septembre sont sur la table. Les pays africains ont souffert à des degrés divers de la pandémie de coronavirus.

L'Afrique du Sud est, parmi tous les pays subsahariens, celui qui en a le plus souffert avec 131 800 cas dont 2 413 décès, selon les derniers chiffres. À l'exception du Burundi, tous les pays africains ont interrompu en mars leurs compétitions, de même que la plupart des pays de la planète.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER