Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

MOB

Rezki : “Il est encore trop tôt pour parler d’accession”

En s’imposant le week-end dernier face à l’A Boussaâda, les Crabes enchaînent avec un troisième succès d’affilée et s’emparent ainsi de la troisième place au classement. Cette bonne entame du championnat a redonné espoir aux milliers de fans après le cauchemar de la saison écoulée et ne parlent à présent que de l’accession. De son côté le président Mustapha Rezki se veut néanmoins prudent. “Après le nul face à l’ASM Oran à domicile, lors de la première journée, l’équipe s’est ressaisie de fort belle manière en enregistrant trois victoires de suite. On ne peut espérer une meilleure entame mais le championnat est encore long et il est encore tôt pour parler d’accession”, dira le boss bedjaoui. En effet le match des Vert et Noir, qui ont reçu la formation de Boussaâda avec la ferme intention de confirmer et de rester sur la lancée dans une rencontre qui paraissait a priori facile, s’est avéré plus difficile que prévu face à un adversaire qui s’est cantonné derrière tout au long de la rencontre. Les Bedjaouis qui ont raté plusieurs occasions d’ouvrir la marque en première période dont un penalty par Rehal (45’), intercepté par le portier Fellah, ont joué avec beaucoup de pression au retour des vestiaires. Ils ont néanmoins continué à dominer leur adversaire et cela a été concrétisé par un second penalty (80’), transformé cette fois en but par l’expérimenté Boucherit.  Une réalisation qui a libérés les nombreux supporters qui ont suivi ce match avec beaucoup de suspense. Malgré cette embellie en matière de résultat, le président Rezki préfère mettre l’accent sur la nécessité de mettre en place des bases solides pour pouvoir durer dans le temps. “Après avoir atteint les sommets personne ne s’attendait à voir le MOB sombrer dans le purgatoire aussi rapidement, c’est pourquoi il est impératif de ne pas refaire les mêmes erreurs. Il faut rester lucide et reconstruire doucement mais sûrement ce club. Il y a beaucoup de choses à revoir sur le plan de gestion mais aussi au niveau de la dette qu’il faudrait éponger progressivement sans hypothéquer le présent, c'est-à-dire le quotidien du club, mais si l’occasion de jouer l’accession se présente on va l’accueillir à bras ouverts”, a encore expliqué notre interlocuteur. C’est une façon de tempérer les ardeurs et de ne pas mettre de pression sur son équipe, ce qui est du reste légitime car comme il l’a bien dit le championnat est long, ce qui demande beaucoup de moyens et d’endurance pour pouvoir accéder.

Z. Tairi


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER