Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

CRB

Rien ne va plus entre Bouhafs et Taoussi

Les relations entre Rachid Taoussi et son employeur, Mohamed Bouhafs, se sont détériorées ces dernières semaines. En effet, outre l’affaire de la prime du match de la JSS qui a perturbé les joueurs à la veille d’une importante rencontre contre l’OM qui a dérangé le coach belouizdadi et par conséquent déconcentré son groupe à tout point de vue en témoigne le match nul décroché at home face aux Médéens qui enfonce encore plus l’équipe, vient aussi s’ajouter une autre affaire qui va finir par un bras de fer entre Taoussi et son entraîneur, en l’occurrence les rémunérations de l’ancien driver du Raja Casablanca. En effet, Rachid Taoussi qui avait, rappelons-le, signé un contrat de dix-huit mois au profit du Chabab au mois de décembre dernier touchant un salaire qui ne dépasse les 20 000 € n’a touché aucun sou depuis son engagement avec le CRB. Hadj Bouhafs, qui s’attendait à une participation de son équipe à la Coupe arabe et profitait ainsi des rentes de cette compétition pour payer son entraîneur et régulariser également les joueurs a été surpris de la décision de l’Union arabe de football (UAFA) d’inviter l’ESS et l’USMA et non pas le CRB, détenteur de la coupe d’Algérie. Cette décision a chamboulé les plans du premier responsable du club agérois qui ne sait plus comment faire pour payer son entraîneur, surtout quand on sait que l’argent fait défaut à cette équipe du Chabab, ce qui explique le climat tendu entre les deux hommes. En outre, les malheurs ne viennent jamais seuls, puisque le CRB est plus que jamais menacé par la relégation après le faux pas concédé jeudi dernier face à l’OM (0-0). L’équipe va préparer dans des conditions difficiles la première manche des 1/16 de finale de la coupe de la CAF face au club zambien de Nakana FC. En parlant de cette rencontre, les hommes de Rachid Taoussi avaient repris hier les entraînements à Bensiam pour préparer cette rencontre continentale, programmée ce mardi au stade du 20-Août-1955 à 17h. À noter qu’un trio d’arbitres tunisien va diriger cette partie, il s’agit en effet du referee Sadok Selmi assistés dans sa tâche par Aymen Smaïl et Hacen Abdelali.

Sofiane M.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER