Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Sports

Aduana Stars 1 - ES Sétif 0

Rien n’est pas perdu pour l’Entente

L’Entente de Sétif s’est inclinée hier au stade Agyeman Badu de Dormaa Ahenkro sur la plus petite des marges devant Aduana Stars du Ghana pour le compte de la première manche des 1/32es de finale de la Ligue des Champions d’Afrique. L’unique but de la partie a été signé par Sam Adams sur penalty (70’).
Un retard largement surmontable au match retour même s’il se déroulerz à huis clos. Dès le coup d’envoi du match, les locaux tentent d’imposer leur jeu face un adversaire bien en place au milieu et qui a fermé tous les espaces. Alignant pourtant une équipe à vocation défensive avec cinq défenseurs avec un trio dans l’axe central, les Ententistes se montrèrent toutefois dangereux sur les contre menés antôt par Benayad tantôt par Haddouche.
Cela dit, poussés par ses milliers de fans, les Ghanéens parviennent à inquiéter l’arrière-garde ententiste et son gardien de but Zeghba sur des tirs mais sans grand danger. La mi-temps est sifflée sur ce score de zéro à zéro. De retour des vestiaires, les joueurs du coach Yusif Abubakari reviennent à la charge et faillirent de peu ouvrir la marque par Derick
Sasraku lequel oblige le keeper Zeghba à sortir le grand jeu pour dévier le cuir en corner (48’).  A l’approche de l’heure de jeu, les représentants algériens commencent à sortir de leur coquille pour aller titiller la défense ghanéenne. Sur une frappe du milieu Aït Ouameur, le portier international Joseph Ado parvint à sauver son team d’un but tout fait (52’).
Une alerte qui réveille les joueurs d’Aduana qui vont bénéficier d’un penalty suite à une faute sur Zakaria Mumuni. C’est Sam Adams qui s’est chargé d’exécuter la sentence et donner du coup l’avantage à son team alors qu’on jouait la 70’.
Un but intervenu contre le cours du jeu. Malgré quelques tentatives des partenaires de Miloud Rebiaï dans le dernier quart d’heure de jeu, la partie se terminesur ce score d’un but à zéro.

Farès Rouibah


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER