Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

JSK

Sadmi confirme sa candidature à la présidence du club

 Dans une correspondance adressée à notre rédaction, l’ancien joueur de la JSK, Abdelhamid Sadmi, a confirmé sa volonté de postuler au poste de président de la JSK lors des prochaines élections. “Oui, je suis candidat. En tant qu’enfant du club, je voudrais donner une autre envergure au club cher à la Kabylie”, nous a-t-il déclaré. “Cette alternative, unique solution, je l’incarne et elle se fera avec des moyens financiers à la hauteur de notre prestigieux club.  Avec une gestion moderne, transparente et légale au service d’un projet réaliste et ambitieux. Des hommes dignes et compétents dévoués à cette cause. Ces hommes sont autour de moi, les moyens financiers sont disponibles en plus d’un partenariat sportif avec une firme étrangère. J’appelle les supporters et le peuple de la JSK sur tout le territoire national et dans l’immigration à la vigilance et à l’adhésion pour cette alternative”, lit-on dans la correspondance.  Sadmi revendique également sa contribution à la destitution de Hananchi tout en appelant à bien gérer cette période transitoire. “La journée  du 7 août  2017 marque le départ d’un président, plutôt la fin d’un règne qui s’est terminé par la métamorphose d’une grande institution sportive, la JS Kabylie, à une quelconque équipe de football sans aucune infrastructure ! En plus avec l’abandon de toutes les autres disciplines sportives (volley-ball, basket-ball, handball ...). D’une manière autonome, avec toute responsabilité je revendique une part dans le départ de l’ex-président par des actions que j’ai menées allant dans le même sens et la même direction que les leviers actionnés à cet effet. Toute ma gratitude pour les personnes et les supporters qui ont participé de près ou de loin au départ de l’ex-président dans le respect et l’intérêt exclusif de la JS Kabylie. C’est avec plein d’espoir mais aussi avec beaucoup d’inquiétudes que je constate cette vacance temporaire du pouvoir à la tête de notre cher club la JSK. Pour cela, l’accession à la direction et au contrôle de ce club prestigieux et historique ne doit être ni un héritage, ni une continuité, ni une succession à des privilèges, ni le résultat de combines. Pour cela, j’interpelle les janissaires de la plume et des discours au service de groupes d’intérêts occultes à beaucoup de sagesse, de responsabilité et d’honnêteté intellectuelle. Je demande aux pouvoirs publics de veiller à une succession légale”, a-t-il précisé.


Ahmed Ifticen

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER