Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

JS Kabylie

Saïb critique les choix tactiques de Rahmouni

L’ex-capitaine et entraîneur de la JSK, Moussa Saïb, n’a pas hésité à adresser ses premières critiques contre l’entraîneur Mourad Rahmouni par rapport au dispositif tactique mis en place lors de la rencontre face au NAHD, perdue sur le score de 2 à 1. Selon Saïb, le dispositif choisi par Rahmouni a créé un déséquilibre dans le fonctionnement du jeu des Jaune et Vert. “La JSK de cette saison renferme de très bonnes individualités, j’étais personnellement très séduit par le milieu de terrain Boukhenchouche que je découvre pour la première fois face au NAHD, et un Benaldjia qui a fait également un bon match. Mais j’ai constaté un problème tactique dans cette équipe de la JSK. Au milieu du terrain, Rahmouni fait jouer trois joueurs qui assurent le même rôle sur le terrain. Yettou, Boukhenchouche et Rayah, ce sont certes des milieux de terrain, mais tous à vocation offensive, ce sont des joueurs qui aiment avoir le ballon mais ne défendent pas assez. Du coup, ça crée un déséquilibre entre les compartiments défensif et offensif. D’ailleurs, Yettou n’est pas à blâmer sur l’erreur qu’il a commise sur le 2e but du NAHD, ça peut arriver à n’importe quel joueur, il ne faut pas oublier qu’il était le passeur décisif sur le but de Benaldjia. Cela prouve qu’il y a des failles dans cette équipe, notamment dans le compartiment défensif, car même si l’équipe parvient à marquer des buts en ce début de saison, elle encaisse également un peu trop. Il faut donc injecter un milieu défensif pour aider la défense, sinon ça sera à chaque fois la même faille”, dira l’ex-Auxerrois. Le consultant de l’émission sportive Addal+ de la chaîne Berbère TV n’a pas en revanche voulu trop s’attarder sur l’avenir du staff technique actuel de la JSK, composé de Rahmouni et Moussouni. “Je ne connais aucun entraîneur qui aimerait perdre. Le maintien du staff technique revient au président du club. Personnellement, je ne suis pas partant pour changer de staff rien que pour changer. C’est justement ce qu’on reprochait au président sortant, Hannachi. Il ne faut donc pas tomber dans les mêmes erreurs. Rahmouni et Moussouni sont jeunes, ils méritent d’être encouragés”, dira à ce propos Saïb, qui reste optimiste pour cette jeune équipe de la JSK.


Ahmed Ifticen


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER