Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Discipline

Six mois de suspension pour Slimani et un mois pour Boughrara

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) n’a pas été tendre envers Ahmed Slimani, l’entraîneur du RC Kouba (Ligue 2). Ce dernier a écopé d’une sanction de  6 mois dont 3 avec sursis, suite à ses déclarations publiques à l’encontre de la LFP. “L’entraîneur du RC Kouba, M. Slimani Ahmed a tenu une conférence de presse à la fin du match face à l’équipe de l’US Biskra au stade Benhadad à Kouba à la chaîne de télévision El Heddaf TV le 18 août 2018 et a fait des déclarations publiques sur les procédures de la non-remise des licences par la Ligue de football professionnel pour ses joueurs et qui comprenaient une violation de l'obligation de réserve prévue par l'article 121 du règlement du championnat professionnel”, a publié la commission de discipline dans son rapport de lundi dernier. La lourde sanction contre l’ex-entraîneur de l’O Médéa a été également justifiée par le fait que l’entraîneur du RC Kouba, Slimani, bénéficie d’un sursis partiel en application de l’article 31 du code disciplinaire de la FAF. De son côté Slimani estime qu’il n’a rien dit de grave envers les responsables de la Ligue si ce n’est pour défendre les intérêts de son équipe et réclamer les licences des nouvelles recrues non obtenues jusqu’à présent. Par ailleurs la commission de discipline n’a pas également épargné l’autre entraîneur de la JSM Skikda, Lamine Boughrara. Ce dernier a écopé d’une sanction d’un mois ferme, suite à son expulsion lors du dernier déplacement de son équipe à El-Eulma où l’officiel l’a mentionné dans sa feuille de match pour comportement antisportif envers joueur.  

A. I.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER